Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1573 fois

Israël -

Raid aérien en Syrie : Netanyahu rompt le silence

Par

Le dirigeant de l’opposition et ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été, mercredi dans la nuit, le premier responsable israélien à confirmer que l’État hébreu avait bien mené une attaque aérienne dans le nord la Syrie il y a deux semaines.

Rompant un silence inhabituellement long de la part des dirigeants israéliens et alors que les spéculation se sont multipliées en Israël sur la cible de ce raid, M. Netanyahu a déclaré qu’il apportait son soutien au Premier ministre Ehud Olmert à ce sujet.

"Quand un Premier ministre fait quelque chose qui est important à mes yeux et nécessaire pour la sécurité d’Israël, je lui apporte mon soutien. J’ai été un partenaire dans cette opération depuis le début et je lui apporte mon soutien", a-t-il dit dans une interview à la première chaîne de télévision.

En tant que dirigeant du groupe parlementaire d’opposition, M. Netanyahu tient régulièrement des réunions mensuelles avec le Premier ministre, qui ont souvent trait aux questions les plus sensibles sur les plans diplomatique et de sécurité.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait personnellement félicité Ehud Olmert à propos de l’attaque aérienne, M. Netanyahu a répondu « Oui », mais il a réfusé de donner des détails sur cette attaque.

Damas a indiqué que sa défense antiaérienne avait fait feu sur des appareils israéliens qui ont tiré des projectiles sur son territoire, le 6 septembre, et a protesté auprès du Conseil de sécurité de l’ONU.

De nombreuses spéculations ont circulé sur cette attaque, des informations indiquant que les F15 israéliens avaient visé un site nucléaire qui serait en construction en Syrie avec l’aide de la Corée du Nord.

La seule quasi-confirmation est venue de responsables anonymes de la défense des États-Unis, le principal allié d’Israël, qui ont indiqué qu’une attaque « rapide » avait été menée pour signifier à la Syrie qu’elle ne devait pas continuer à soutenir le Hezbollah.
Toutefois, le président George W. Bush a refusé hier de s’exprimer sur la question. "Je ne m’exprimerai pas sur le sujet", a-t-il dit lors d’une conférence de presse, refusant de confirmer la véracité de ces informations.

En affirmant qu’il avait été averti de l’imminence de l’opération, M. Netanyahu reconnaît implicitement son importance.

Par le passé, les dirigeants de l’opposition avaient en effet toujours été avertis de l’imminence d’une action militaire, quand celle-ci revêtait un carcactère extraordinaire.

Ce fut le cas en 1981 lorsque l’armée israélienne a attaqué le réacteur nucléaire irakien d’Osirak ou en 1976 lors du raid sur Entebbe pour sauver des otages israéliens retenus par des pirates de l’air en Ouganda.

Source : http://www.lorientlejour.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

L Orient le Jour

Même date

21 septembre 2007