Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2157 fois

Ramallah -

Raid de l’armée à Ramallah pour arrêter les activistes internationaux

Par

Cette nuit vers 3h, les soldats israéliens ont fait irruption dans un appartement de Ramallah pour arrêter deux activistes, espagnole et australienne, au motif d’expiration de leurs visas, en violation directe des Accords d’Oslo.

Raid de l’armée à Ramallah pour arrêter les activistes internationaux

L’armée israélienne est entrée en force dans un appartement situé à Ramallah, qui se trouve en Zone A, et a arrêté deux activistes du Mouvement International de Solidarité (ISM) sur le soupçon que leurs visas étaient périmés.

Ariadna Jove Marti (photo de gauche), journaliste espagnole, et Bridgette Chappell (photo de droite), étudiante australienne à l’université Bir Zeit, ont été emmenées à la prison militaire d’Ofer, dans les territoires occupés, où elles sont été remises à l’unité ‘Oz’ de la police de l’immigration israélienne.

L’incursion ainsi que la détention des deux militantes sont une violation directe des Accords d’Oslo entre Israël et l’Autorité Palestinienne, qui interdisent clairement toute incursion israélienne en Zone A pour des raisons non directement liées à une question de sécurité urgente. Même la conduite de « poursuites ciblées » est interdite dans les cas non liés à la sécurité, ce que sont les visas expirés.

Les arrestations de cette nuit suivent la détention illégale et l’expulsion de la citoyenne tchèque Eva Nováková dans des circonstances similaires le mois dernier. Son arrestation avait provoqué une controverse sur le recours abusif à l’unité ‘Oz’ à l’intérieur des Territoires Occupés, bien qu’elle n’ait aucune autorité dans cette zone.

Pour plus d’informations, contactez :

• Neta Golan +972.598.184.169
• Adv. Omer Shatz +972.507.547.079
• Ryan Olander +972.548.838.369 or +972.224.106.04

Selon Ryan Olander, activiste américain de la solidarité qui était sur les lieux pendant le raid, une dizaine de soldats sont entrés par effraction dans l’appartement, ont demandé à voir les passeports des personnes présentes, et ont informé les deux militantes de leur détention pour visas périmés. Les soldats ont confisqué des caméras, un ordinateur, des pancartes pro-palestiniennes et les bulletins d’inscription des militants d’ISM.

Suite aux arrestations, Olander a dit : « Ce raid vient en continuité des tentatives d’Israël d’écraser le mouvement de la base populaire contre l’occupation. C’est une tentative cynique et injuste de cacher la réalité de l’occupation et d’empêcher la communauté internationale d’avoir accès aux informations. »

La velléité israélienne d’expulser les étrangers impliqués dans un travail de solidarité avec les Palestiniens fait partie d’une campagne récente d' empêcher les manifestations populaires palestiniennes, et donne lieu à des arrestations de masse des manifestants et organisateurs palestiniens.

Au cours des dix derniers mois, l’unité Oz de l’immigration a arrêté, en toute illégalité, et tenté d’expulser quatre autres activistes internationaux.

Eva Nováková, citoyenne tchèque et ancienne coordinatrice média d’ISM, a été arrêtée à Ramallah le 11 janvier 2010 et expulsée le lendemain, avant qu’un appel ait pu être déposé contre l’expulsion. L’avocat de Nováková prépare actuellement un appel devant la Haute Cour israélienne pour contester la légalité de son arrestation.

De plus, l’activiste américain Ryan Olander a été arrêté deux fois, illégalement, par l’unité Oz de l’immigration, mais une décision juridique jugeant sa détention illégale a empêché son expulsion.

Des appels similaires devant les tribunaux ont également annulé les expulsions d’autres activistes américains et britanniques ces derniers mois.


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM

Même date

7 février 2010