Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1776 fois

Jérusalem -

Rapport : Intensification de la colonisation à Jérusalem depuis Annapolis

Par

Un rapport publié par l’organisation Ir Amim indique que la construction à Jérusalem-Est s’est accélérée depuis le sommet de la paix en novembre dernier. "Avec la création de fait de ses propres frontières, Israel pourrait provoquer une dangereuse escalade de la violence», déclare l’organisation.

Ir Amim, l’organisation pour une Jérusalem équitable et stable a publié samedi un rapport indiquant que «la conférence de paix d'Annapolis avait conduit Israël à prendre des mesures unilatérales concernant Jérusalem-Est au lieu de servir de catalyseur pour une négociation politique renforcée et arriver à un accord de paix».

Le rapport de l'organisation recommande qu’Israël n’entreprenne pas d'initiatives unilatérales à Jérusalem-Est afin de ne pas gêner le processus israélo-palestinien.

Le rapport publié par Ir Amim étaye les précédentes données publiées la semaine dernière par l'organisation La Paix Maintenant. Il indique par ailleurs que 9617 nouveaux logements ont été construits à Jérusalem-Est suite à la conférence de paix d'Annapolis, en novembre 2007.

En outre, une intensification de la construction a lieu actuellement avec 471 logements dans des colonies au coeur des quartiers palestiniens.

Le rapport de l'organisation affirme également que les maisons de 14 familles palestiniennes qui vivent dans Jérusalem-Est ont été rasées, et que des dizaines d’évènements politiques, religieux et sociaux organisés par des Palestiniens vivant à Jérusalem-Est ont été annulés par des directives de la police.

Des fouilles sous la porte des Maghrébins, dans la vieille ville de Jérusalem ont repris, et des fouilles archéologiques sans autorisation ont lieu actuellement sous le quartier musulman de Jérusalem-Est ainsi que dans le village arabe de Silwan.

Le rapport d’Ir Amim indique que la conférence de paix d'Annapolis avait fourni une précieuse seconde chance pour les Israéliens et les Palestiniens à finaliser un accord de paix officiel.

Les négociations de paix qui devaient aboutir à une paix définitive devaient se terminer en 2008. Alors qu’à Annapolis, le Premier ministre Ehud Olmert avait parlé de la détermination d'Israël à poursuivre dans les mois à venir les négociations, même sur les questions-clés difficiles, dont parmi elles Jérusalem, indique le rapport, cet esprit a pratiquement disparu.


Une nouvelle vague de colonisation imminente

L'une des principales conclusions du rapport est que le sommet de paix d’Annapolis s’est avéré mener à plus d’efforts de colonisation israélienne au lieu de servir de véritable nouveau départ pour les relations israélo-palestiniennes.

"Une grande partie des constructions récemment approuvées se trouve au coeur même des quartiers palestiniens, et non dans les secteur juifs de la ville. Ces mesures permettront de freiner les efforts visant à créer une future capitale palestinienne à Jérusalem aux côtés de son homologue juive», indique le rapport.

"Israël prend des mesures unilatérales pour créer de facto ses propres frontières à Jérusalem en dépit des pourparlers de paix en cours", peut-on lire dans le rapport, "cette nouvelle vague de colonies ainsi que les fouilles en cours, souvent dans certains des quartiers les plus sensibles de la ville et des régions fortement controversées, porte un coup fatal aux futures négociations concernant l'avenir de la ville."

Le rapport signale en outre que «ces efforts unilatéraux érodent la confiance et la bonne volonté entre Israël et les Palestiniens, et pourrait mener à une dangereuse escalade de la violence dans l’ensemble de Jérusalem. "Il semble, toutefois, qu'Israël insiste sur la poursuite de ces actes d'agression qui mettent en danger le fragile processus de paix."

Le rapport d’Ir Amim recommande qu’«Israël gèle la construction dans Jérusalem-Est alors qu’ont lieu les négociations de paix, qu’il cesse les fouilles archéologiques financés par des groupes d’intérêts dans les lieux saints et sensibles de la ville, qu’il évite la démolition des maisons palestiniennes à Jérusalem-Est, sauf si cela compromet sérieusement le bien-être et la sécurité publique, et qu’il mette en place de nombreuses mesures de confiance afin de restaurer les relations avec les Palestiniens. "

Source : http://www.ynetnews.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Rapports

Même auteur

Roni Sofer

Même date

7 avril 2008