Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1864 fois

Palestine -

Rapport: «Les Forces d’Occupation Israélienne ont kidnappé 7600 enfants depuis 2000, 246 sont toujours derrière les barreaux"

Par

Un chercheur palestinien, spécialiste du dossier des prisonniers, Awni Farawna, a déclaré que l'armée israélienne avait kidnappé 7600 enfants palestiniens, garçons et filles, depuis l'année 2000, 246 enfants sont toujours derrière les barreaux.

Au moins 200 des enfants enlevés ont été placés en détention administrative, sans inculpation et sans procès. Certains des enfants n’avaient que 12 ans.

Un détenu a maintenant 13 mois, puisqu’il est né derrière les barreaux. Sa mère, Fatima Al Zoq, a été kidnappée pendant sa grossesse, et a donné naissance à son enfant en prison alors qu'elle était menotte et avait les jambes attachées à son lit d'hôpital.

Farawna a déclaré que le ciblage des enfants par Israël est une politique qui vise les enfants et leur développement, et a exprimé sa préoccupation sur le sort des enfants détenus car ils sont soumis à différentes sortes de violations, dont la torture et l'isolement, ce qui affecte leur croissance, leur condition physique et psychologique, ainsi que leur éducation.

Des centaines d'enfants ont été séparés de leur école en raison de leur emprisonnement, des centaines de détenus ont été kidnappés alors qu'ils étaient enfants et ont grandi derrière les barreaux. Beaucoup d'entre eux ont passé plus d'années derrière les barreaux qu’avec leurs familles.

Plusieurs enfants détenus ont été victimes de sévices sexuels et violés par des interrogateurs et des soldats, et des prisonniers israéliens, détenus pour des délits criminels, les ont également attaqués.

Farawna a déclaré que le droit et les traités internationaux sur les enfants interdisent de priver les enfants de leur liberté, interdisent de les torturer et de les violer, appellent à leur fournir un environnement sain, une éducation, des soins physiques et mentaux, et demandent qu’ils leur soient fournis des loisirs.

Sur le terrain, Israël continue de kidnapper des enfants palestiniens, de les emprisonner et de les torturer. Au moins 93 pour cent des enfants détenus ont été torturés, physiquement et mentalement, et ont été obligés de signer des aveux qui ont été utilisés plus tard devant les tribunaux israéliens.

Farawna a ajouté que les enfants détenus sont traités par les soldats et les interrogateurs comme des adultes, ce qui est en violation directe du droit international et des droits de l'homme.

Beaucoup d'enfants ont été arrêtés plusieurs fois avant qu'ils n'atteignent l'âge de 18 ans, d'autres ont été kidnappés alors qu’ils étaient enfants, et ont grandi pour devenir des jeunes hommes et des jeunes femmes alors qu'ils étaient en prison.

Plusieurs enfants qui ont grandi en prison et ont été libérés plus tard ont des difficultés à faire face au monde extérieur; certains sont devenus violents et ont tendance à se venger.

Certaines de ces pratiques abusives à l’égard des enfants palestiniens détenus prennent la forme de harcèlement sexuel, de menace de viol, en les obligeant à se déshabiller et en les prenant en photos nus, et en les menaçant du pire s’ils ne deviennent pas des collaborateurs de l'occupation.

Farawna a demandé aux groupes de défense des droits de l'homme internationaux d'intervenir et de faire pression sur Israël afin d'obliger Israël à respecter le droit international et la quatrième Convention de Genève.

Il a dit que les enfants devraient être de retour à l'école, et non dans des cellules, et que la violence quotidienne dont ils sont témoins, l'arrestation de leurs parents, la mort et la destruction dont ils ont été témoins avant d'être enlevés, affectent également leur croissance et leur comportement.

La poursuite des violations israéliennes sont en train de créer une génération de Palestiniens qui chercheront la vengeance, une génération qui est prête à rejoindre la résistance à un âge précoce, une génération de jeunes qui n'ont plus rien à perdre après que l’occupant leur ait pris leur enfance, les ait torturés et violés, en plus de les avoir emprisonnés pendant de longues périodes.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Rapports

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

21 février 2009