Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1989 fois

Gaza -

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains : du 16 au 22 août 2007

Par

Les Forces d'Occupation Israélienne continuent leurs attaques systématiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires Palestiniens Occupés.
Au cours de la semaine du 16 au 22 août en Cisjordanie et dans la bande de Gaza : 16 Palestiniens dont 3 jeunes ont été tués par les Forces d'Occupation Israélienne.

16 Palestiniens, dont 3 enfants ont été tués par les Forces d'Occupation Israélienne dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie

• 10 de ces victimes ont été executes dans des assassinats ciblés

• 18 Palestiniens ont été blessés par des tirs des Forces d'Occupation Israélienne dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie

• Les Forces d'Occupation Israélienne ont effectué 30 invasions dans les communautés de la Cisjordanie et 2 dans les communautés de Gaza

• Les Forces d'Occupation Israélienne ont arrêté 44 civils dont un enfant en Cisjordanie

• Les Forces d'Occupation Israélienne ont bombardé des bâteaux de pêche et arrêté 8 pêcheurs palestiniens à Rafah

• Les Forces d'Occupation Israélienne ont continué à imposer un siège complet à l'ensemble des Territoires Palestiniens Occupés

• Les Forces d'Occupation Israélienne ont isolé la Bande de Gaza du monde extérieur et un crise humanitaire a commencé à émerger.


Extraits du rapport

Au cours de la semaine du 16 au 22 août en Cisjordanie et dans la bande de Gaza : 16 Palestiniens dont 3 jeunes ont été tués par les FIO. 10 des 16 victimes ont été exécutées sans sommation ; 18 Palestiniens ont été plus ou moins sérieusement blessés par balles ; et les FIO y ont mené 32 incursions.

Elles ont procédé à 44 arrestations de civils en Cisjordanie , bombardé des bateaux de pêche et fait prisonniers 8 pêcheurs. La bande de Gaz est totalement coupée du monde extérieur et une crise humanitaire est déclenchée.

Samedi 18 août 2007

15h00 - Les FOI sont positionnées le long de la frontière à la hauteur de DEIR AL BALAH, 3 civils qui essayaient de traverser la frontière pour trouver du travail en Israël sont l’objet de coups de feu . NIZAR AL ABEED est tué sur le coup d’une balle dans le dos, les 2 autres sont arrêtés et relâchés plus tard.


Lundi 20 août 2007

00h.00 - Les FOI pénètrent à 100m dans le camp de réfugiés de AL BUREIJ, elles nivellent des surfaces agricoles. Au cours de l’opération des résistants se confrontent à elles.
Les FOI tirent à l’aveugle sur tout ce qui bouge. Mohammed S’OUD 56 ans est blessé par balles alors qu’il est à plus de 1000m du lieu de confrontation.

16h.00 - les FOI pénètrent à 300m dans la localité de ABASAN à l’est de KHAN YOUNIS protégées par des tirs tous azimuts, elles nivellent les terres agricoles qu’elles avaient précédemment défoncées. ‘ALAA SAMMOUR, 17 ans est blessé par balles.

17h.00 - Depuis la frontière les FOI ciblent un missile sol / sol sur une Peugeot blanche à bord de laquelle 4 membres des Brigades Izzidin Al Qassam, le bras armé du Hamas et 2 membres de la Force exécutive du Ministère de l’Intérieur.
Les 6 résistants sont tués : Mohammed AL QRAINAWI, 22 ans - Abed ABU HILU, 22 ans - Ismail ABOU’AABADA, 22 ans - Ahmed AL QRAINAWI, 23 ans - Ali BAROUD, 34 ans et Mohammed ABU’ARAB, 35 ans.

Un civil qui était à proximité, Mohammed AL SHAIMI, 22 ans a été sérieusement blessé par les éclats du missile. Les médias israéliennes ont fait état du rapport militaire justifiant cette attaque par le fait que les occupants du véhicule étaient prêts à tirer des roquettes sur les villes israéliennes.


Mardi 21 août 2007 -

13h.10 - Un drone cible un missile sur 3 personnes habillées en civil et portant des fusils dans une oliveraie de El Qarrafa au nord-ouest de Khan Younis. Ils étaient à peu près à 500m de la frontière.
Aussitôt une unité d’infanterie se rend sur place, ouvre le feu et s’empare des fusils. Des ambulances viennent évacuer les corps de AWADH AL MASRI 29 ans, SHADI AL SAQQA 23 ans et MOHAMMD ABOU SALEM 23 ans et les mènent à l’hôpital Nasser de Khan Younis.

Selon les autorités médicales les 3 victimes ont été tuées par les éclats du missile qu’ils ont pris de plein fouet. Un caméraman de l’agence de presse Ramattan, RAMI ABOU SHAMMALA était à Al Qarrara à ce moment là, il a entendu les tirs et a pu filmer les soldats qui s’en retournaient vers la frontière où des véhicules militaires les attendaient. Les 3 victimes appartenaient aux brigades Al Qds, bras armé du Jihad.


Dans la soirée, 2 jeunes sont touchés par un missile alors qu’ils sont à proximité d’un lance roquettes à Beit Hanoun.

Un 3ème, Ahmed AL BO, 13 ans a déclaré à l’enquêteur du PCHR : "il était 18h mardi lorsque moi-même et quelques uns de mes amis nous nous sommes rendus à un match de football au collège agricole situé au nord de Beit Hanoun, pendant que nous regardions le match, 2 de mes amis ABDUL ‘AASHOUR 13 ans et FADI AL KAFARNA 11 ans ont décidé d’aller cueillir quelques fruits dans les champs voisins, ils se sont éloignés de quelque 50m du stade. Ils ne savaient pas qu’ils étaient tout près d’un lanceur de roquettes utilisé par la résistance pour atteindre des villes israéliennes.
Presqu’ aussitôt j’ai vu un missile tiré par les FOI depuis la frontière exploser là où ils étaient, ils ont été tué sur le coup. Plusieurs d’entre nous ont été blessés par des éclats
."

19h.40 - un drone cible son missile sur un camp d’entraînement des Brigades Izzidin Al Qassam au nord-ouest de Rafah.
RAMZI AL MIS’HAL 27 ans prend des éclats à travers le corps, son état est critique.


Mercredi 22 août 2007

02h.00 - un drone dirige son missile sur 2 résistants des brigades IZZIDIN AL QASSAM qui étaient à 200m. de la frontière à l’Est de Gaza ville. YAHIA HABEEB 20 ans est tué. ALA HABEB 22 ans est dans un état désespéré.

Il faut rappeler que depuis le début de la 2ème intifada en novembre 2000 : 650 palestiniens dont 221 civils ont été d’exécutés sans sommation par les FOI, parmi ces victimes on dénombre 73 mineurs.


08h.30 - des hélicoptères bombardiers et des vedettes lance missiles s’attaquent à des pêcheurs au large du "village suédois" à l’ouest de Rafah.
7 bateaux de pêche sont sérieusement endommagés, les 8 pêcheurs ont pu rejoindre la plage à la nage où les attendaient les FOI. KAMEL ‘OUDA, 47 ans EYAD SALEEMA 17 ans ABDOUL AL QUN 15 ans AHMED AL NAJJAR 24 ans MOHAMMED ASHOUR 16 ans KHALID OUDA 17 ans ALI et YOUSSEF AL NAJJAR 17ans sont arrêtés et emprisonnés tous les 8.

Depuis le 25 juin 2006, les FOI interdisent pratiquement toutes pêches, la limite des eaux territoriales étant fixée à 6 miles des côtes. C’est toute une partie de l’économie de la Bande de Gaza qui faisait vivre 35000 personnes qui vient alourdir à la crise humanitaire en privant 2500 pêcheurs professionnels d’exercer leur métier.

Concernant les postes frontières, celui de Nahal Oz spécialisé dans l’importation des fioul et des carburants : il est resté ouvert toute la semaine. Les postes de Sofa et de Karm Abu Salem ont été également ouverts pour laisser entrer des biens de consommation et de l’aide humanitaire.

( Il faut noter que le compte-rendu du PCHR ne parle que de produits importés et ne fait pas état du nombre de camions citernes qui sont rentrés dans la Bande de Gaza cette semaine.)

Source : http://www.pchrgaza.ps/

Traduction : Jacques Salles

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Rapports

Même auteur

PCHR

Même date

25 août 2007