Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1966 fois

Paris -

Rassemblement avec le Club Franco-Syrien devant le ministère des Affaires étrangères à Paris le Vendredi 17 Août 2012 à 15h00

Par

Le Collectif Pas en Notre Nom est très inquiet du sort des ressortissants Français et résidents qui sont allés rendre visite à leurs familles en Syrie pour leurs vacances d’été. Ils restent actuellement bloqués sur le territoire syrien en raison des sanctions économiques infligées par les pays sous la tutelle de l’OTAN à l’État syrien et qui interdisent les vols de la compagnie Syrian Air sur l’Europe. De manière inaccoutumée, LA FRANCE abandonne ses ressortissants.

À chaque fois qu’un conflit s’est acutisé de par le monde, la Diplomatie Française a mis en œuvre des plans de rapatriement d’urgence pour ses citoyens, comme au Liban ou en Côte d’Ivoire récemment.

Pourquoi l’équipe socialiste actuellement au pouvoir renonce-t-elle à son devoir de protection ?

S’il s’agit  d’une mesure punitive, elle est plutôt malvenue car un grand nombre d’enfants figurent parmi les plus de 600 passagers en attente d’un vol qui les ramène à leur foyer en France.

Faut-il comprendre qu’elle se veut dissuasive ?

Dissuader les éventuels candidats au voyage de témoigner de la réalité sur le terrain.
 
Le collectif demande le rapatriement rapide de nos concitoyens, a l'instar de l'Allemagne ou les Pays-Bas qui y ont procédé en dépit des sanctions.
 
Le Conseil de sécurité des Nations Unies que préside la France pour un mois n’a en aucun cas dans ses attributions le droit d’ingérence dans un pays souverain, sa fonction est de régler des conflits entre États.
 
Le Collectif recommande la voie de la réconciliation et du dialogue national entre toutes les parties.
 
La France devra cependant se saisir de l'opportunité de sa présidence tournante pour un règlement du problème en dehors de la solution armée et des sanctions économiques qui sont un authentique acte de guerre.

Avec le Club Franco-Syrien, le Collectif Pas en Notre Nom appelle à un rassemblement devant le ministère des Affaires étrangères à Paris le vendredi 17 Août 2012 à 15h00.


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Paris

Même sujet

Actions

Même auteur

Collectif Pas En Notre Nom

Même date

15 août 2012