Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2435 fois

Paris -

Rassemblement en soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim

Par

à Paris, dimanche 13 mai à 15h, Fontaines des Innocents (quartier des Halles)

Rassemblement en soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim

Des citoyens solidaires du peuple palestinien, avec le soutien de ISM-France, CMF, NPA, Collectif Georges Habache Europe, appellent à un rassemblement le :

Dimanche 13 mai 2012 à 15h, Fontaine des Innocents, quartier des Halles (Métros Les Halles et Chatelet)

afin de soutenir et relayer l’appel et les revendications des 3000 prisonniers palestiniens qui ont entamé un mouvement massif de désobéissance dans les geôles de l’occupant sioniste – nommée
"إضراب عن الطعام من أجل الكرامة"- La Grève de la Faim pour la Dignité
lancée le 17 avril 2012 à l’occasion de la journée internationale des prisonniers politiques.


En effet, ces prisonniers ont commencé une grève de la faim, signifiant qu’ils refusent désormais toutes formes de nourriture et de liquide (sauf l’eau) et ce pendant une durée indéfinie, jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites. Cette grève constitue l'ultime choix des prisonniers palestiniens pour arracher leurs droits, qu’Israël dénie depuis de longues années. De plus, il s’agit d’un mouvement organisé qui fait consensus auprès de tous les partis politiques représentés parmi les prisonniers détenus.

Leurs revendications fondamentales sont les suivantes : Vivre dans la dignité et :
- Mettre un terme à la pratique arbitraire qu’est la détention administrative ;
- Mettre un terme à l’isolement carcéral ;
- Lever les restrictions imposées aux visites des proches, notamment pour les prisonniers originaires de la bande de Gaza ;
- Améliorer des conditions de vie des prisonniers :
Alléger les cellules encombrées,
Amélioration des soins médicaux,
Fin des confiscations des effets personnels,
Fin des attaques nocturnes par les geôliers,
Fin des amendes (entre 250 NIS (50€) et 500 NIS (100€) par jour de grève),
Fin des transferts aléatoires d’une prison à une autre,
Fin de la dite « loi Shalit » qui interdit l’accès aux informations (journaux, chaînes de télévision) à l’apprentissage et à l’éducation,
- Mettre un terme à l’humiliation que subissent les proches des prisonniers (lors des visites, aux checkpoints, raids nocturnes, punition collective…)

En résumé, il s’agit d’en finir définitivement avec toutes ces pratiques barbares, en violation flagrante du droit international, qui déshumanisent ces hommes, ces femmes, et ces enfants. Face à l'oppression, ils ont choisi la voie de la dignité et ont décidé d'aller jusqu'au bout! De leurs cellules, ils clament « Nous ne voulons pas de nourriture, nous voulons la liberté ! La victoire ou la martyr ! ».

Les prisonniers palestiniens appellent tous les gens de conscience à travers le monde à faire tout ce qui est dans leurs moyens pour les soutenir !

A l’heure où nous publions cet appel, nous exprimons notre vive préoccupation pour la vie de :

- Bilal Thiab, 27 ans, de Kufr Ra’i, (Jénine), en détention administrative, en grève de la faim depuis 72 jours – conditions de santé très critiques, en danger de mort imminente
- Tha’ir Halahleh, 33 ans, de Kharas (Hébron), en détention administrative, en grève de la faim depuis 72 jours– conditions de santé très critiques, en danger de mort imminente
- Hasan As-Safadi, 34 ans, de Naplouse, en détention administrative, en grève de la faim depuis 65 jours
- Omar Abu Shallal, 54 ans, de Naplouse en détention administrative, en grève de la faim depuis 63 jours
- Ahmad Nabhan Saqer, 47 ans, du camp de réfugiés d’Askar, le plus ancien prisonnier en détention administrative, en grève de la faim depuis 54 jours
- Mohammad At-Taj, 44 ans, de Toubas, demande le statut de prisonnier de guerre, en grève de la faim depuis 52 jours
- Faris An-Natour, en détention administrative, en grève de la faim depuis 52 jours
- Oday Daraghmeh, en détention administrative, en grève de la faim depuis 51 jours
- Mahmoud Sarsak, 25 ans, du camp de réfugiés de Rafah (Gaza) en détention administrative, en grève de la faim depuis 51 jours
- Ja’far Izz Iddin, 41 ans, de Arraba, (Jénine) en détention administrative, en grève de la faim depuis 48 jours.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Paris

Même sujet

Actions

Même auteur

Associations

Même date

11 mai 2012