Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1825 fois

Jayyous -

S'il vous plaît agissez pour les fermiers de Jayyous !

Par

Le jour de Kipour en Israël, cela veut dire des familles palestiniennes affamées : des fermiers de Jayyous se tiennent actuellement devant la barrière qui les sépare de leurs oliviers qu'ils ne peuvent atteindre pour la cueillette d'olives.

Jayyous Qalqilyia.
Ce matin, des centaines de fermiers du petit village agricole de Jayyous ont pris le chemin du travail, espérant passer les barrières du mur de séparation construit l'année dernière entre le village et ses terres. Mais ce matin l'accès en était bloqué par l'armée israélienne, qui avait pourtant affirmer hier aux responsables du village que les barrières seraient ouvertes.Un porte parole israélien a dit aux villageois et aux observateurs internationaux des droits de l'homme que les fermiers ne pourraient entrer sur leurs terres avant mardi, et ce pour toute la durée de Kipour. Des soldats ont bouclé les barrières du mur et refusent de laisser les fermiers passer de l'autre côté pour cueillir les olives.

50 fermiers de Jayyous attendent actuellement devant la barrière de Falami, insistant qu'on les laisse passer pour aller jusqu'à leurs terres et ont décidé qu'ils attendront jusqu'à ce qu'on les autorise à passer. Les fermiers locaux ont peur qu'on leur dénie l'accés à leurs terres non seulement pendant Kipour mais aussi tout le long de la semaine des fêtes de Soukot ( la fête juive des récoltes ). La cueillette annuelle des olives est essentielle à l'économie de Jayyous et à toute la Palestine.

Le mur de séparation connu également localement sous le nom de " mur de l'apartheid israélien " a séparé des dizaines de villages à travers la Palestine de leurs terres agricoles. Pour Jayyous seul, le mur limite l'accès quotidien des fermiers à 9000 dunams (1000 hectares) de leurs terres, soit 120 serres, 15 000 oliviers, 50 000 citronniers, 6 réservoirs d'eau, ainsi qu'à des pâturages. Quand le mur sera terminé, 87% (480 familles sur 550) des habitants du villages vont se retrouver sans travail ou revenu parce que leurs terres seront isolées de l'autre côté du mur.

S'il vous plaît agissez :

• Appelez le bureau du commandement local israélien et demandez que les fermiers de Jayyous puissent faire leur récolte d'olives
+972 (0)97 922 234 or +972 (0)97 759 219

• Faxez ou envoyez un mail au ministère de la défense israélienne et demandez que tous les fermiers palestiniens aient un libre accès à leurs terres notamment pendant la cueillette d'olives essentielle pour l'économie palestinienne.
Email : sar@mod.gov.il
or Fax: +972-3-696-27-57 / +972-3-691-69-40

• Contactez les consulats israéliens locaux ( voir adresses sur site ci-dessous ) et insistez pour qu'Israël respecte ses engagements " d'accès libre sans restriction" pour tous les fermiers, et faites remarquer l'ironie de ces restrictions imposées pendant Kipour, le jour " de la rédemption et du pardon " http://www.mfa.gov.il

• Voir aussi nos informations sur la cueillette d'olives.



Lire l'ordre militaire distribué le 3 octobre suite à la mise en place de permis

• Pour en savoir plus sur Jayyous, lire : Le cas de Jayyous : Appauvrissement forcé par la consfication des terres

Voir la carte de la région de Jayyous

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MDB

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jayyous

Même sujet

Cueillette des olives

Même auteur

ISM

Même date

4 octobre 2003