Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1530 fois

Vallée du Jourdain -

Scolarité sous occupation dans la Vallée du Jourdain

Par

Al Jifflik est un petit village du nord de la Vallée du Jourdain.
La plupart des villageois vivent dans des maisons de plastiques et de tôles, puisque la loi israélienne leur interdit de construire ou de réparer les maisons.
L’UNRWA y a installé une école pour les enfants jusqu’à 13 ans. Depuis 1967, les habitants demandent une école pour les autres enfants, sans résultat. Alors l’année dernière, quelques-uns ont décidé de cesser de demander et d’installer une école.

Ils ont choisi une maison de deux pièces déjà construite, avec quelques dépendances servant de chambre et salle de douche pour les professeurs.

Ils ont cimenté le sol et monté six grandes tentes pour en faire des salles de classe, équipées seulement de bureaux, chaises et un tableau.

L’école a l’électricité (ce qui est inhabituel dans cette zone), mais pas de ligne téléphonique et pas d’adresse – le courrier pour la directrice doit être envoyé à sa sœur à Jéricho, à 50 kms.


Cette école est indispensable pour les élèves. Sans elle, leur instruction s’arrêterait à 13 ans. Leurs familles ont très peu d’argent et comptent sur eux pour le travail de la terre.

S’il fallait qu’ils aillent à l’école plus loin, ils auraient des problèmes de transport, puisqu’il n’y a aucun service public.

Ils devraient passer les check-points, qui non seulement allongent considérablement le trajet, mais les filles étaient particulièrement perturbées d’avoir à être fouillées et photographiées. Lorsque les check-points sont fermées, les élèves auraient dû trouver un endroit où passer la nuit.

C’est pourquoi ils ne pouvaient pas aller à l’école et aidaient aux travaux de la ferme familiale.


Les conditions sont épouvantables. Les tentes prennent l’eau lorsqu’il pleut parce qu’elles sont au pied d’une montagne, et l’été la chaleur y est insupportable.

Pourtant les filles avec lesquelles nous avons parlé disent qu’elles préfèrent supporter ça plutôt que de ne pas aller à l’école.
Elles disent ceci alors que les chances de trouver un travail est égal à zéro, et la plupart des garçons finiront par aller travailler dans les colonies pour 40-50 shekels par jour. (ndt : 7-8 €).


Les professeurs de l’école viennent tous d’autres endroits de Cisjordanie et doivent faire de longs trajets et passer des check-points pour arriver. Ils doivent rester dans l’école, partageant une très petite pièce, et ne reviennent chez eux qu’une fois par mois environ.

Ils sont maintenant payés par l’Autorité Palestinienne, mais avec la suppression de l’aide des Etats-Unis et de l’Union Européenne, et la rétention des taxes dues par Israël, ils ont été payés avec un mois de retard le mois dernier, et ne savent pas s’ils seront payés ce mois-ci.


L’école a enfin obtenu la permission de construire des classes, après un très long procès, mais il n’y a pas d’argent pour cette construction.

La directrice de l’école a un esprit incroyablement combatif. Mais nous avons eu une nouvelle preuve de la difficulté des conditions de vie lorsque nous sommes partis.

Elle nous a demandés de l’emmener au village pour pouvoir aller chercher des médicaments pour sa mère, que quelqu’un avait apporté, de Jéricho.

Elle souhaite vivement nouer des liens avec des écoles d’autres pays et nous a demandé si nous pouvions l’aider pour cela.



Blog de Tom : http://brightonpalestine.org/blog/?p=20

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Vallée du Jourdain

Même sujet

Enfants

Même auteur

Tom

Même date

5 mai 2006