Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2046 fois

Gaza -

Selon l'Organisation de Secours Islamique, 1346 enfants ont perdu un ou deux de leurs parents pendant la guerre israélienne sur Gaza

Par

Mohammad Abu Darraz, directeur du Centre pour l’Enfance de l’organisation, rapporte que dans la plupart des cas, les enfants ont perdu leur père.

Darrez a établi qu’il y a 5.200 orphelins dans la Bande de Gaza, et ajoute que l’organisation a reçu jusqu’à 500 proposition de parrainages pour les orphelins, mais l’organisation n’a pu en approuver que 200.

Israël est accusé d’avoir commis des crimes de guerre contre la population palestinienne de Gaza pour avoir bombardé des zones civils et fait usage de bombes au phosphore blanc.

De nombreux témoignages ont révélé que les soldats israéliens s’étaient servis de civils comme boucliers humains pendant la guerre, ce qui est une violation flagrante de la 4ème Convention de Genève, en plus des bombardements de maisons, d’écoles, d’universités, de structures de l’Unrwa et même de mosquées.

Israël a lancé la guerre contre Gaza le 27 décembre 2008 et l’a terminé par une déclaration de cessez-le-feu unilatéral le 18 janvier 2009. 1.340 Palestiniens ont été tués, dont plus la moitié étaient des femmes et des enfants. Au moins 5.000 Palestiniens ont été blessés.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Enfants

Même auteur

IMEMC

Même date

6 avril 2009