Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1728 fois

Palestine 48 -

Sheikh Salah récuse l'interdiction israélienne du Mouvement islamique

Par

17.11.2015 - Le Chef du Mouvement islamique en Israël, Sheikh Raed Salah, a récusé hier l'interdiction israélienne du Mouvement islamique, et a souligné dans un communiqué le caractère répressif de cette décision.

Sheikh Salah récuse l'interdiction israélienne du Mouvement islamique

"Le Mouvement islamique restera et continuera sa mission de protection de Jérusalem et de la Mosquée Al-Aqsa," dit le communiqué. "Je suis honoré d'être à la tête de ce mouvement." Il a ajouté qu'il cherchera à lever "l'oppression" sur le mouvement par tous les moyens.

Hier le cabinet de sécurité israélien a interdit le Mouvement islamique, le considérant, ainsi que ses dirigeants, ses membres et ses institutions comme hors la loi. En conséquence, les services de la sécurité israéliens du Shin Bet ont donné l'assaut à des dizaines d'institutions du mouvement et ont convoqué Sheikh Salah et Sheikh Kamal Al-Khatib, vice-président du mouvement, et Ahmed Suleiman, responsable du dossier Al-Quds, pour interrogatoire. Ils ont également arrêté le responsable des relations extérieures Yousef Al-Awawdeh.

Le gouvernement israélien accuse le Mouvement islamique d'incitation à la violence et de diffusion de fausses informations sur la situation à Jérusalem et à la Mosquée Al-Aqsa, ainsi que d'être une filiale du Hamas et une émanation des Frères musulmans.

Le Hamas a dénoncé l'interdiction du Mouvement islamique en Israël

Dans un communiqué publié par le journal Al-Resalah, le Hamas a dit que la décision israélienne d'interdire le Mouvement Islamique est "raciste", soulignant qu'elle vise tous les Palestiniens en Israël. Il a ajouté qu'elle "punit" le mouvement parce qu'il protège la Mosquée Al-Aqsa.

Le Hamas a appelé la communauté internationale d'assumer sa responsabilité vis-à-vis des mesures israéliennes "racistes", qui prouvent que l'occupation israélienne n'est "rien d'autres qu'un groupe terroriste."

Dans une déclaration, le président du Haut-Comité de suivi arabe en Israël Mohamed Baraka a condamné l'interdiction du Mouvement Islamique. Il a précisé que le mouvement continuerait de faire partie du Comité.

Baraka a également prévenu des raids des services israéliens de sécurité contre les institutions du groupe et les maisons de ses dirigeants.

"Le gouvernement Netanyahu, avec ses partis extrémistes, cherche à couvrir sa politique criminelle, violente et raciste contre notre peuple et continue à dire qu'il fait partie du monde libre," a-t-il dit.

Les actions israéliennes, dont "les guerres, les destructions, la dévastation et la privation des Palestiniens de leurs droits depuis des décennies sont le véritable terrorisme," a-t-il expliqué.

Baraka a dit aussi qu'Israël exploite la période où les médias sont pris par la couverture des attaques à Paris et à Beyrouth pour perpétrer des crimes contre les Palestiniens dans leur pays.

Au début de ce mois, le service de la sécurité israélienne Shin Bet a révélé qu'il était opposé à la mise hors la loi du Mouvement islamique. Selon le quotidien Ha'aretz, le Shin Bet a déclaré que des informations recueillies sur le Mouvement islamique "ne relient pas le groupe à des activités réellement violentes ni à des transferts de fonds à d'autres entités qui financent ou mènent une activité terroriste."


Source : Middle East Monitor

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Racisme

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

18 novembre 2015