Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2343 fois

Gaza -

Six Palestiniens tués dans une explosion à Gaza

Par

06.05.2018 – Samedi soir, dans le quartier az-Zawayda à Deir al-Balah, au centre de la bande de Gaza, six Palestiniens ont été tués dans une explosion, selon les sources médicales locales. Le parti Hamas a accusé Israël d’être à l’origine de l’explosion et le porte-parole de l’armée israélienne a nié toute implication.

Six Palestiniens tués dans une explosion à Gaza

Les six hommes ont été emmenés à l’hôpital Al-Aqsa, à Deir al-Balah, où ils ont été déclarés morts. Trois autres hommes, blessés, ont été transportés à l’hôpital Al-Aqsa.

Les six tués dans l’explosion ont été identifiés, il s’agit de :

1. Mahmoud Waleed al-Ostath, 34 ans, de Deir al-Balah – Central Gaza.
2. Wisam Ahmad Abu Mahrouq, 27 ans, de Deir al-Balah – Central Gaza.
3. Taher Issam Shahin, 29 ans, de Deir al-Balah – Central Gaza.
4. Mousa Ibrahim Salman, 30 ans, de Deir al-Balah – Central Gaza.
5. Mahmoud Mohammad at-Towashi, de Deir al-Balah – Central Gaza.
6. Mahmoud Sa’id al-Qeeshawi, 29 ans, de Gaza-ville.

Les Brigades Al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont diffusé une déclaration préliminaire disant que les six hommes étaient des membres du groupe et accusant Israël d’être derrière l’explosion.

Le communiqué ajoute que les six Palestiniens « ont réussi à repérer et à découvrir l’un des plus importants systèmes d’espionnage et de surveillance » installés par Israël dans la région côtière, et que le dispositif d’espionnage localisé était conçu pour exploser dès sa découverte.

Les Brigades ont qualifié l’explosion de « crime de masse grave », ajoutant que les combattants ont sacrifié leurs vies en démantelant et découvrant ce système de surveillance.

Les Brigades ont tenu Israël comme directement responsable de la mort de ces combattants, et ont ajouté que « la riposte viendrait et serait très douloureuse pour l’ennemi, pour ce crime et les nombreux crimes précédents. »

Les espaces aérien, maritime et terrestre de Gaza sont tous contrôlés par l’occupation militaire israélienne, qui a mis en place un siège meurtrier sur la minuscule bande côtière depuis 2007, empêchant l’entrée des matériaux de construction, fournitures médicales, nourriture et produits de première nécessité, tout en empêchant la sortie des Palestiniens de Gaza.

Depuis le 30 mars, des milliers de Palestiniens se sont engagés dans des manifestations hebdomadaires à la frontière Gaza-Israël. Ces manifestations ont été attaquées par des tireurs israéliens stationnés à la frontière qui ont tué 45 Palestiniens et blessé plus de 7.000, dont beaucoup à balles réelles tirées sur des manifestants sans armes.


Voir de nombreuses photos des funérailles des martyrs Qassam sur le site The Palestinian Information Center

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

IMEMC

Même date

7 mai 2018