Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1548 fois

Liban -

Sleiman à la tête des officiels pour accueillir à l’AIB les détenus libérés

Par

C’est le jour J aujourd’hui pour l’échange de prisonniers entre le Hezbollah et Israël, ce qui a été certifié après le feu vert israélien définitif hier. Comme prévu, un accueil officiel en grande pompe des détenus et des dépouilles de martyrs aura lieu vers 16h à l’aéroport de Beyrouth. Le président de la République, Michel Sleiman, a annoncé à bord de l’avion qui le ramenait hier à Beyrouth qu’il sera « à la tête de ceux qui accueilleront les détenus revenant au Liban».

Les présidents du Conseil des ministres et du Parlement, Fouad Siniora et Nabih Berry, seront également présents, ainsi qu’un grand nombre de personnalités politiques : les ministres, les députés, les chefs de parti, les anciens responsables, les ambassadeurs arabes, l’ambassadeur d’Allemagne, une délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), une délégation du Hezbollah et les familles des détenus. L’hymne national sera suivi d’un discours du président Sleiman.


En soirée hier, la présidence du Conseil des ministres a publié une circulaire dans laquelle elle décrète « la fermeture de toutes les administrations publiques et les entreprises publiques et privées, les municipalités et les institutions pédagogiques publiques et privées, le mercredi 16 juillet 2008, pour célébrer la libération des détenus dans les geôles de l’ennemi israélien, et le retour des dépouilles de martyrs sur le sol du pays ». Il n’en demeure pas moins que le Conseil des ministres a maintenu sa réunion, la première, à dix heures.


D’autre part, malgré le feu vert définitif du gouvernement israélien hier, plusieurs ministres israéliens ont manifesté leur opposition à cet échange entre cinq prisonniers du Hezbollah et deux soldats israéliens, présumés morts à la suite de leur enlèvement. Selon des responsables israéliens, l’échange a été approuvé par le gouvernement à 22 voix contre trois.
«Ce n’est un jour heureux pour aucun de nous, alors que nous libérons de tels meurtriers. Mais nous avons le devoir moral et spirituel de ramener nos soldats à la maison», a déclaré le président israélien Shimon Peres avant le vote. Par ailleurs, M. Peres a gracié hier le détenu Samir Kantar, qui était condamné à la prison à perpétuité en Israël.

Préparant l’échange qui se déroulera à la frontière israélo-libanaise, les autorités de l’État juif avaient transféré lundi Maher Korani, Mohammad Srour, Hussein Sleimane et Khodr Zeïdan de la prison où ils étaient détenus vers une autre, où se trouvait déjà le cinquième détenu, Samir Kantar.
En échange, le Hezbollah doit remettre à Israël les soldats Ehud Goldwasser et Eldad Regev.

Le Hezbollah n’a rien dit sur la condition des deux soldats réservistes, que les autorités israéliennes supposent avoir été tués lors de leur enlèvement. L’accord d’échange prévoit également qu’Israël restitue les corps de 200 combattants arabes tués alors qu’ils tentaient d’entrer en Israël, contre les dépouilles de militaires israéliens tués au Liban-Sud en 2006.


Le CICR a dit avoir été chargé à la fois par Israël et le Hezbollah de coordonner l’échange, qui doit commencer à 9h à Naqoura à l’extrême sud. Les cinq détenus (qui ne réintégreront le territoire libanais qu’après que les Israéliens auront effectué un test ADN sur les deux soldats pour s’assurer de leur identité, selon le journal israélien Haaretz donc pas avant 11h) seront transférés par hélicoptère à l’aéroport de Beyrouth où les attend la cérémonie officielle, alors que les corps de 199 martyrs seront transportés dans un convoi de voitures le long de la route côtière du Sud.

Les détenus libérés, selon les informations, seront vêtus d’uniformes militaires du parti. Le Hezbollah a prévu une grande cérémonie populaire dans la soirée pour Samir Kantar et ses compagnons, au stade « al-Raya » dans la banlieue sud de Beyrouth, au cours de laquelle le secrétaire général du parti Hassan Nasrallah devrait prononcer un discours.



Le PSP appelle à une participation massive

Les préparatifs se poursuivaient hier pour l’accueil des détenus et des corps des martyrs. Le Hezbollah a installé une grande tribune en bois près du siège de la Finul à Naqoura, et c’est là qu’aura lieu une première cérémonie d’accueil des détenus revenants. Des arcs de triomphe ont été placés le long de la route qu’empruntera le convoi des cercueils de martyrs.

Les corps seront remis au fur et à mesure aux partis et aux groupes palestiniens auxquels ces combattants appartenaient. Des drapeaux libanais et des drapeaux du Hezbollah ainsi que des banderoles portant des slogans de bienvenue ont été hissés dans la plupart des villages du Sud. Des peintures murales immenses ont été réalisées, notamment à Tyr, sur lesquelles figurent les leaders de la Résistance et ses martyrs. Il est prévu que des pétales de rose et du riz soient lancés par les habitants sur les détenus et les martyrs, de retour au pays.

Par ailleurs, le Parti socialiste progressiste (PSP) a demandé hier à tous ses membres, ses amis et ses partisans de participer massivement à l’accueil qui sera réservé au détenu libéré Samir Kantar et aux autres détenus, afin d’« assurer qu’il s’agit d’un événement d’ampleur nationale qui requiert une unité générale ». « La libération des derniers détenus dans les prisons israéliennes est une victoire historique qui vient traduire un long combat contre l’ennemi israélien et sa politique d’agression », poursuit le texte.

Le PSP a appelé les habitants « à exprimer leur joie concernant la libération des détenus par une participation massive à leur accueil », et a recommandé « que seuls soient portés les drapeaux libanais sans autres manifestations partisanes, en raison du caractère national que revêt cette occasion ».

Le Jihad islamique a annoncé pour sa part « avoir prévu un certain nombre de mesures de préparation à la participation à l’accueil de ses martyrs, tués au cours d’opérations menées dans les années 90 », précisant que leur nombre est de douze.




L’État hébreu libère cinq détenus libanais et restitue les corps de 200 combattants arabes

Retrouvailles nationales pour la clôture du dossier des prisonniers avec Israël
À Tyr, un ouvrier prépare les cercueils où devraient être transférées les dépouilles mortelles restituées par Israël.

C’est l’un des principaux volets de la résolution 1701 du Conseil de sécurité qui sera appliqué aujourd’hui à la faveur de l’échange de prisonniers et de dépouilles de 200 combattants libanais et arabes qui aura lieu dans la matinée entre Israël et le Hezbollah, sous l’égide de l’ONU.

Des retrouvailles nationales sont prévues, en début d’après-midi, vers 16 heures, à l’aéroport Rafic Hariri où un accueil officiel, politique et populaire sera réservé aux cinq détenus libérés par l’État hébreu. La présidence du Conseil a décrété pour l’occasion une fermeture totale dans toutes les administrations et institutions publiques et privées.


Avec cet échange, avalisé officiellement hier par le gouvernement israélien, la focalisation des efforts étatiques et diplomatiques devrait se faire désormais sur le dossier des fermes de Chebaa.

Hier, et au lendemain des rencontres de Paris qui ont eu lieu le week-end dernier en marge de la conférence sur l’Union pour la Méditerranée, la France a indiqué qu’elle approuvait le principe de la mise sous tutelle onusienne des fermes de Chebaa.

À cet égard, le président Michel Sleiman a relevé, dans des déclarations à la presse, que le processus du contrôle provisoire des fermes de Chebaa par l’ONU a été entamé et serait en bonne voie.

Source : http://www.lorientlejour.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

L Orient le Jour

Même date

16 juillet 2008