Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2977 fois

Gaza -

Snipers, guet-apens, missiles, "bienvenu dans l'enfer de Gaza"

Par

18.07.2014 - Parallèlement à l'assaut terrestre lancé contre la bande de Gaza dans la nuit de jeudi à vendredi, la Résistance palestinienne a annoncé sa disponibilité à la repousser. Personne aussi bien que les sionistes ne savait à quel point la Résistance disait vrai ! Mouti al Moz, porte-parole de l'armée israélienne a reconnu la mort d'un soldat israélien qui fait "en ce moment l'objet d'une enquête".

Snipers, guet-apens, missiles, 'bienvenu dans l'enfer de Gaza'

Evacuation d'un blessé de l'armée d'occupation, 18.07.2014
Ce vendredi, une seconde opération commando de l'armée sioniste depuis le début du conflit a échoué : les militaires israéliens avaient l'intention de s'infiltrer à l'est de Beir Hanoun, au nord de la bande de Gaza et à l'est de Khan Younes. Mais l'infiltration a été un fiasco, les soldats israéliens se heurtant à cinq bombes artisanales qui ont explosé sur leur passage. Israël l'a reconnu : "au nord de la base militaire de Ashkelon, au nord de Beit Lahiya, les militaires sionistes sont tombés dans un guet-apens. Cinq bombes ont explosé, 7 militaires israéliens ont été blessés, avant d'être évacués à l'hôpital : l'un des soldats a perdu une jambe et un autre se trouve dans un état grave."

La chaine Al-Aqsa a montré les images des véhicules blindés israéliens qui prenaient la fuite et quittaient Beit Lahiya après cette attaque éclair. Les snipers de la Résistance installés à l'est de al-Gharara se sont violemment accrochés avec les soldats désemparés d'Israël. Ces derniers voulaient s'infiltrer dans la base militaire Sarih à l'est de Bani Sahla, situé dans la partie orientale de Khan Younes. mais ils ont échoué.

Les brigades Qassam semblent trop bien préparées et font visiblement bloc pour empêcher toute infiltration dans les sites balistiques sensibles.

Au nord de Beit Lahiya, Qassam a accueilli les soldats israéliens avec le tir de 10 roquettes. Dans le village de Om al Nasr, un rassemblement de soldats sionistes a été visé par cinq missiles 107. Un autre lieu de rassemblement, à l'est de Rafah, a été visé avec 4 autres missiles 107. La base militaire Zikim a eu droit à deux missiles 107 et Evokim a été pris pour cible par 10 missiles Grad.

Dès les premières heures de l'opération terrestre, les militaires sionistes ont bien compris que la tache sera extrêmement rude, voire impossible à accomplir. Le chef d'Etat-major Benny Gantz, l'un des opposants à l'offensive terrestre, a affirmé que "des opérations très complexes nous attendent (...). Nous passerons des temps difficiles à Gaza !", a-t-il dit.


Source : IRIB

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

IRIB

Même date

19 juillet 2014