Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2456 fois

Palestine -

Solana : “Une victoire du Hamas pourrait mettre en danger l'aide à l'Autorité Palestinienne”

Par

Javier Solana, chef de la politique étrangère de l'Union Européenne, a déclaré dimanche que l'Union Européenne pourrait mettre fin à ses millions des dollars d'aide à l'Autorité Palestinienne si le Hamas gagne les prochaines élections législatives et ne renonce pas à la violence.

Les déclarations de Solana sont survenues après que le mouvement soit parvenu à gagner des élections dans plusieurs villes de Cisjordanie la semaine dernière, obtenant une grande victoire sur le parti au pouvoir, le Fatah, qui souffre de divisions internes.


Solana a déclaré lors d'une conférence de presse à Tel Aviv dimanche que les "partis qui ne condamnent pas la violence ne peuvent pas être considérés comme de futurs partenaires de paix."


Il a ajouté qu'une future administration de l'Autorité Palestinienne "qui ne rejette pas clairement la violence et qui ne reconnaît le droit à Israël d'exister", ne peut pas continuer à recevoir un financement de 312 millions de dollars de la part de l'Union Européenne en 2006.


"Il serait très difficile que l'aide et l'argent qui va à l'Autorité Palestinienne continuer d'arriver si le Hamas est au pouvoir" a-t'il déclaré, "les contribuables de l'Union Européenne, les membres du parlement de l'Union Européenne, ne seront pas en mesure de soutenir ce type d'activité politique".


L'Autorité Palestinienne dépend de la communauté internationale pour presque la moitié de son budget de fonctionnement annuel en raison de la politique israélienne de bouclage et des opérations militaires incessantes.


Dans le même temps, des reponsables du Fateh ont rejeté la décision des États-Unis qui s'oppose à la participation du Hamas dans les prochaines élections législatives, et ont rejeté la décision du. Congrès pour demander une interdiction du Hamas dans les prochaines élections parlementaires palestiniennes.


Le congrès a également voté de geler l'aide à l'Autorité Palestinienne si le Hamas participait aux élections.


En réponse, le Hamas a déclaré qu'il participera aux élections parlementaires palestiniennes le mois prochain défiant ainsi la décision de la Chambre des représentants américains.


Le porte-parole de l'Autorité Palestinienne, Nabil Abu Rudeineh, a indiqué dimanche que les élections se tiendraient comme prévu, en ajoutant que l'Autorité Palestinienne ne peut pas agir contre le droit démocratique de participer aux élections, et ne peut exclure quiconque.



Les Etats-Unis menacent de couper l'aide à l'Autorité Palestinienne si le Hamas participe aux élections
Saed Bannoura-IMEMC & Agences - Samedi 17 Decembre 2005, 11:24


La Chambre des Représentants américaines a déclaré que l'Autorité Palestinienne risque de perdre le soutien américain s'il autorise le Hamas à participer aux élections législatives de janvier 2006.

Le Congrès a également invité le président palestinien, Mahmoud Abbas, à démanteler toutes les factions armées de la résistance.

La résolution a été votée vendredi avec 397 voix contre 17; elle a également invité Abbas à déclarer qu'il a l'intention de démanteler toutes les factions de la résistance avant le vote.

En outre, le Congrès a ajouté que la participation du Hamas dans le futur gouvernement palestinien minera la capacité des États-Unis à avoir "une relation constructive" ou de fournir une future aide à l'Autorité Palestinienne.

Tom Lantos, un représentant des Démocrates au Comité des Relations Internationales du Congrès, a déclaré que le Hamas, qui est listé par le département d'Etat des États-Unis en tant qu'organisation terroriste, pourrait gagner plus d'un quart des 132 sièges du Conseil Législatif Palestinien.

Sur le terrain, le Hamas a obtenu de grandes victoires dans les élections des Conseils locaux; il est parvenu récemment à battre le Fateh à Jénine, Naplouse et Al Biereh, alors que le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a gagné les élections à Ramallah.

La victoire la plus remarquable du Hamas est à Naplouse, une ville qui a été considérée pendant une longue période comme une place forte du parti au pouvoir, le Fateh.

Sean McCormack, porte-parole du Département d'Etat américain a déclaré jeudi qu'il y a une contradiction fondamentale dans la participation du Hamas, "un mouvement qui est impliqué dans le terrorisme et qui veut participer à la vie politique", selon McCormack.

Il a ajouté que la politique des États-Unis envers le Hamas n'a pas changé, il considère le mouvement comme une organisation terroriste, et ne traitera pas lui.

En attendant, Lantos a indiqué que le Hamas n'est pas qualifié pour participer à l'élection puisque "le mouvement est considéré comme une organisation terroriste, et qu'il refuse le droit à Israël d'exister", selon Lantos.

Il a également donné une troisième raison pour le mouvement ne participe pas aux prochaines élections, en disant que le Hamas est une "organisation fondamentaliste et jihadiste".

En outre, le représentant Ileanna ROS-Lehtinen, Président du Sous-comité des Relations Internationales du Congrès pour le Moyen-Orient et l'Asie centrale, a affirmé que le Hamas essaye "de détourner les élections", et a ajouté que cette résolution est contre les tentatives de ce qu'elle a décrit comme "organisations extrémistes islamiques meurtrières"

Le Président américain, George W. Bush, a affirmé que le Hamas est une organisation terroriste qui "se prépare à un futur d'oppression et de misère."

Source : IMEMC

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réformes

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

18 décembre 2005