Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1383 fois

Ramallah -

Solana : si les Israéliens veulent construire un mur, il faudrait qu'ils le fassent sur leurs terres

Par

Javier Solana, haut représentant de l'Union européenne a critiqué, après sa réunion avec le ministre israélien de la défense, le mur de séparation disant : " Israël a le droit de se défendre mais lorsque le mur de séparation sera construit hors les terres israéliennes, cela sera illégitime et créera des problèmes humains. "

Dans le même contexte, le premier ministre palestinien ; Ahmed Qureï a déclaré que l'Autorité palestinienne inciterait l'Assemblée générale de Nation Unies et le Conseil de sécurité afin de presser sur Israël pour stopper la construction du mur de séparation.

En plus il a expliqué que l'Autorité appellerait également les ministres arabes des Affaires étrangères, ainsi que les ministres de l'Organisation de la conférence islamique à se réunir dans le but de discuter ce sujet.

En revanche, le ministre palestinien des Affaire étrangères ; Nasser Al-Quidwa a exhorté le Comité du Quartet à avoir une position claire pour mettre en application des avis Consultatifs légaux à propos du mur de séparation.


Al-Quidwa a également exigé, lors d'une réunion tenue à Ramallah sur le premier anniversaire de la décision de la CIJ de Lahye sur le mur, l'Assemblée générale de l'ONU et le Conseil de sécurité à prendre des mesures contre les sociétés et les organismes participant à la construction du mur.


Un certain nombre de ministres, de représentants diplomatiques et d'O.N.G. internationales et locales se sont assistés à la réunion organisée par le ministère des Affaires étrangères.


Al-Quidwa a affirmé que le leadership était engagé à une solution paisible, affirmant que l'Autorité nationale palestinienne voudrait faire du retrait israélien de la bande de Gaza un succès, ainsi que pour l'application de la "Feuille de Route".


Source : http://www.ipc.gov.ps/ipc_new/france/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Le Mur

Même auteur

IPC

Même date

12 juillet 2005