Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1529 fois

Israël -

Sondage: "50% d'Israéliens en faveur des pourparlers avec le Hamas"

Par

Un sondage Israélo-palestinien publié par l'Institut de l'université hébreu Truman et par le Centre palestinien pour la recherche politique et les sondages prouve que 50% d'Israéliens soutiennent le maintien des négociations avec le Hamas tandis que62% rejettent la libération du Chef du Fatah, Marwan Barghouti.

Le sondage indique aussi que le soutien public au Sharon est en augmentation et que la majorité d'Israéliens croient que le dédoublement de Sharon du Likoud augmentera les chances pour réaliser un compromis de paix avec les Palestiniens.

Du cêté palestinien, seulement 20% croient que la résignation de Sharon du Likoud sera utile pour parvenir à un compromis de paix.

Selon les résultats du sondage, 50% d'Israéliens croient qu'Israël devrait entamer des pourparlers avec Hamas si cette étape mènera à un compromis de paix avec les Palestiniens.

64% d'Israéliens soutiennent un compromis permanent de paix avec les Palestiniens fondé sur les fonds qu'avait mis l'ex président américain, Bill Clinton.
Le sondage indique également qu'un bas soutien au plan parmi les Palestiniens, 46% l'a soutenu, tandis qu'en septembre 2004, 54% de Palestiniens soutenait le plan.

Seulement 34% d'Israéliens soutient le relâchement du législateur emprisonné et le chef du Fatah, Marwan Barghouti.

Dr. Yacov Shamir, qui a dirigé le sondage a dit que la conclusion principale est le soutien croissant aux pourparlers avec Hamas.

"50% d'Israéliens sondés à la mi-décembre par l'université hébreu de Jérusalem soutiendrait des négociations avec Hamas si c'était nécessaire pour atteindre un compromis de paix, alors que 47 % les oppose", le quotidien Haaretz a rapporté.

Hamas a été fortement représenté dans les votes municipaux palestiniens ces derniers mois.

Les sondages d'opinion ont mis leur force environ 30% à la tenue des élections du Conseil législatif palestinien le 25 janvier.

"Ceci montre une conscience israélienne de ce qui se déroule dans le public palestinien, et du sérieux d'Hamas à l'égard de son intention de jouer un rêle dans la politique palestinienne (?)Nous ne pouvons pas vraiment empêcher ceci, et le public comprend ce fait" Shamir a dit.

Il a comparé les objections israéliennes du dialogue avec Hamas aux longues décennies d'interdiction d'Israël aux pourparlers avec l'organisation de libération de la Palestine avant les accords d'Oslo en 1993.

Hamas est officiellement contre les pourparlers avec Israël, mais quelques chefs ont récemment proposé que des négociations ne pourraient pas être exclues.

80% de Palestiniens et d'Israéliens soutient le renouvellement du cessez-le-feu entre les deux cêtés, d'alors que 81% de Palestiniens s'exprimait en faveur du fusionnement des combattants de la résistance dans les appareils de la sécurité palestinienne.

53% a indiqué que des factions de la résistance devraient être désarmées et fusionnées dans les appareils de la sécurité de l'ANP.

En se référant à l'environnement politique en Israël, et aux prochaines élections de la Knesset, 72% d'Israéliens indique qu'Ariel Sharon sera capable de convaincre les Israéliens d'accepter un compromis de paix avec les Palestiniens, pourtant 29% indique que le chef du parti prolétarien, Amir Peretz, pourra faire ainsi.

33% d'Israéliens croient que Peretz est plus efficace en résolvant les problèmes sociaux et économiques en Israël, alors que 29% favorisait Sharon, et 16% favorisait Netanyahu.


60% d'Israéliens indique que Sharon est le seul chef qui est capable de tenir la sécurité d'Israël et les affaires étrangères efficacement, 19% favorise Netanyahu et 12% soutient Peretz.

En outre, 46% d'Israéliens indique que le dédoublement de Sharon du Likoud augmentera les chances pour réaliser un compromis de paix avec les Palestiniens, alors que 5% indique que ce mouvement a réduit les chances, et 41% indique que la résignation de Sharon du Likoud n'affecte pas cette issue.

Du cêté palestinien, 20% croit que la résignation de Sharon du Likoud et la formation de sa nouvelle partie augmentera les chances de l'atteinte d'un compromis de paix.

L'échantillon de sondage a inclus 600 Israéliens et 1316 palestiniens de la bande de Gaza et de la Cisjordanie .

Source : IPC

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Réformes

Même auteur

IPC

Même date

22 décembre 2005