Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4316 fois

France -

Soutenons la Campagne Save al-Aqsa

Par

« La défense d'al-Quds incombe au devoir de chaque musulman » - Cheikh Abdelhamid Ben Badis, al-Chihab, août 1938.


Ces dernières semaines l'occupant sioniste a multiplié les attaques contre le troisième lieu saint de l'Islam, la mosquée al-Aqsa. Sous protection des forces de sécurité sionistes, des colons ont profané, à de nombreuses reprises, la mosquée sacrée en pénétrant sur l'Esplanade des mosquées et même, parfois, à l’intérieur du lieu saint.

Soutenons la Campagne Save al-Aqsa

Plusieurs vendredis de suite, l'accès à la mosquée fut interdit aux musulmans de moins de 50 ans. Dans la nuit du 29 au 30 octobre la mosquée al-Aqsa fut même fermée pour la première fois depuis 1967.

La résistance des Palestiniens pour la défense d’al-Aqsa n’a pas tardé à s’organiser. Des centaines de mourabitouns et de mourabitates se sont retranchés dans et autour de la mosquée pour repousser les incursions sionistes. Des veillées spirituelles furent organisées au cours desquelles dignitaires et fidèles ont prié et invoqué leur Seigneur pour souligner l’islamité de ce lieu.

Derrière les provocations répétées, les sionistes trament un plan de grande ampleur visant à spolier la Palestine et l'ensemble de la oumma d'un joyau d'une valeur spirituelle et civilisationnelle inestimable, la mosquée al-Aqsa. En effet, le parlement sioniste va discuter dans les semaines à venir d'un projet de loi visant à « partager » la mosquée al-Aqsa entre juifs et musulmans ; ce « partage » n'étant que la première étape d'une politique de judaïsation totale de l'Esplanade des mosquées.

La menace pesant sur la mosquée al-Aqsa est bien réelle car les sionistes ont déjà mis en place le même plan de judaïsation dans la mosquée Ibrahim d'al-Khalil. En 1994, suite au massacre de 29 Palestiniens en prière par Baruch Goldstein, les autorités sionistes ont pris le contrôle de la mosquée. Elles ont d'abord limité l'accès des lieux aux musulmans avant de « partager » la mosquée entre juifs et fidèles musulmans. Aujourd'hui, l'entrée des musulmans y est considérablement restreinte.

Évidemment, le vote de cette loi de « partage » de la mosquée al-Aqsa serait une nouvelle violation de la souveraineté palestinienne et une atteinte à l'Islam. Car la mosquée al-Aqsa est un des hauts lieux de l'Islam.

Dans la tradition musulmane, la mosquée al-Aqsa, dont le Coran nous dit qu’Allah a « béni les alentours » (1), est au centre de l’ascension et du voyage nocturne – al-isra’ wa al-mi‘raj – durant lequel Allah transporta Mohammed (BSDL) de la mosquée de la Mecque à la mosquée al-Aqsa (2). Au cours de ce voyage nocturne, Allah institua les cinq prières quotidiennes qui représentent le second pilier de l’islam.

Ces prières quotidiennes, les premiers musulmans les effectuèrent le visage tourné vers la mosquée al-Aqsa qui fut notre première qibla. Il fallut attendre la deuxième année après l'émigration du Prophète (BDSL) vers Médine pour que les musulmans prient le visage tourné vers la Ka'aba.

Aujourd'hui, face aux attaques menées contre ce haut lieu de l'Islam, la participation à la défense d'al-Quds et de la mosquée al-Aqsa est un devoir pour tout musulman quels que soient ses moyens ou le lieu où il se trouve.

En France, depuis plusieurs semaines une campagne, Save al-Aqsa, a été lancée par des musulmans sur les réseaux sociaux et dans différentes villes de l'Hexagone. Fondée sur l'auto-organisation de la communauté musulmane, et sans l'appui des « traditionnelles » organisations de soutien à la Palestine ou des grandes organisations musulmanes, cette campagne vise à dénoncer la politique de judaïsation de la mosquée al-Aqsa menée par les autorités sionistes.

Au regard des menaces qui pèsent sur la mosquée al-Aqsa et de l'oppression vécue par le peuple palestinien depuis plus de soixante ans, cette campagne nous semble plus que salutaire. C'est pourquoi nous apportons notre soutien déterminé à la campagne Save al-Aqsa pour que cette initiative marque une nouvelle étape dans l'histoire du mouvement de soutien à la Palestine en France.

Une étape au cours de laquelle, débarrassés de toute forme de paternalisme, les Arabes et les musulmans seront à l'avant-garde du mouvement de soutien à la Palestine et à sa résistance.

Nadjib Achour, Youcef Brakni, Abdelaziz Chaambi, Youssef Girard, Souad Khaldi, Farid Louali, Sofiane Ould Bechaouche, Houria Tahrir


(1) Coran 17 : 1
(2) Coran 17 : 1 ; 53 : 13-18

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Solidarités

Même auteur

Collectif

Même date

12 novembre 2014