Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1847 fois

Bordeaux -

Soutien à Georges Ibrahim Abdallah - 35 ANS ça suffit !

Par

Vendredi 1 et samedi 2 février 2019 : Soirées organisées par l'association Les Petits Tréteaux et le collectif Libérons-Georges 33, Salle Point du Jour / Pierre Tachou (quartier Bacalan) - 44 rue Joseph Brunet - 33300 Bordeaux (Tram B : arrêt Brandebourg

Photo


Georges Ibrahim Abdallah est le plus vieux prisonnier politique d'Europe. Ce militant libanais de la cause palestinienne est enfermé depuis 35 ans à Lannemezan en France. Nous nous mobilisons pour exiger sa libération !

Nous organisons ces soirées autour de deux sujets que Georges Ibrahim Abdallah porte et défend depuis toujours : La Palestine et la jeunesse.

Dans ce cadre, Les Petits Tréteaux et Libérons-Georges 33 invitent des militants et des artistes concernés et impliqués pour la libération de Georges.

VENDREDI 1ER FEVRIER 2019


* 19h30 : Projection du documentaire : « La vérité, perdue en mer. La tragédie du Mavi Marmara par un survivant » de Rifat Audeh, journaliste palestinien domicilié en Jordanie, militant pour la reconnaissance des droits palestiniens. Il était sur le Mavi Marmara qui se rendait à Gaza lorsque ce bateau a été attaqué dans la nuit du 31 mai 2010, dans les eaux internationales, par des commandos israéliens qui ont assassiné 9 militants turcs et internationaux et blessés des dizaines d’autres.
Site du film (en anglais) : The Truth: Lost at Sea.

* 20h30 : Débat avec Sarah Katz, militante pour les droits palestiniens
Sarah Katz a fait partie des « longs séjours » militants à Gaza, où elle arrive en avril 2011. Elle y sera en particulier continûment présente de septembre 2012 à avril 2014. Elle est co-auteure de deux livres, « Chroniques de Gaza » (2016) et « Gens de Gaza » (2017). Elle vient de participer à la Flottille de la liberté 2018, partie pour briser le blocus de Gaza et arraisonnée en eaux internationales le 29 juillet 2017 par l’armée israélienne.

Photo

Photo
Après quatre jours d'incarcération à la prison Givon à Ramleh après l'attaque de la Flottille, Sarah est rentrée le 2 août 2018 en France. Des soutiens sont venus l'accueillir en gare Saint-Charles à Marseille.


SAMEDI 2 FEVRIER 2019


* 16h30 : Rencontre débat : « Jeunesse et enfermement de Gaza à Gradignan » avec Sarah Katz et Jann Marc Rouillan
« On ne mesure pas l’inhumanité de notre système à l’inhumanité de l'holocauste mais à la prolifération des lieux d'enfermement. »

Photo


Jann Marc Rouillan a été incarcéré de 1987 à 2011 pour ses activités au sein du groupe Action Directe. « Voici plus de treize ans que je matricule en rond. J’ai beaucoup désappris. J’ai désappris la nuit. Il ne fait jamais nuit dans vos prisons. (…) J’ai désappris le silence. La prison ne connaît pas le silence. Il s’en écoule toujours une plainte, un cri, une rumeur. (J.M R – Extrait de « Je hais les matins »)

* 19h / 21H45 : Apéro concert avec Skapel, HPS, Fils du Béton, m. pour OPA
(Artistes invité-e-s du soutien à Georges Abdallah)

Entrée : Prix libre
Petits grignotages et rafraîchissements sur place, tables de presse.

Les Petits Tréteaux
Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah (CLGIA)



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bordeaux

Même sujet

Prisonniers