Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3096 fois

Palestine -

Texte de l'accord de La Mecque

Par

Le Fatah et le Hamas ont signé l'accord de La Mecque. Le conseiller en communication du Président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil 'Amr, a lu le texte de l'accord et la lettre de mission adressée au premier ministre, Ismail Haniyeh.

Texte de l'accord de La Mecque

Ci-dessous, le texte de l'accord :

Assurer une interdiction du bain de sang palestinien et la promesse d'une unité nationale pour atteindre les objectifs légitimes des Palestiniens

• Accepter de compter sur le langage du dialogue comme base pour résoudre tous les conflits entre les frères.

• Accepter d'établir un gouvernement d'unité et commencer à mettre en place les procédures constitutionnelles pour y travailler immédiatement

• Accepter de poursuivre les mesures de réformes de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) basées sur les accords du Caire et l'annonce de Damas

• Garantir le principe de partenariat politique sur la base du pluralisme politique


Signé à La Mecque le 21 Muharam, 1428 du calendrier Islamique (8 Février 2007)



Le conseiller du président, Nabil 'Amr, a également lu le texte de la lettre que président Abbas enverra au premier ministre Haniyeh dont voici le texte :

"Je vous invite au cours de la prochaine période, selon la Loi Fondamentale, à former le gouvernement d'unité nationale.

"Je vous invite également en tant que chef du futur gouvernement à vous engager dans les intérêts suprêmes des Palestiniens et à garder comme admises leurs acquisitions par les conseils nationaux successifs et les décisions de la Ligue Arabe, et à respecter les accords de l'OLP."


Le Président Mahmoud Abbas a donné un discours dans lequel il a souligné son engagement total dans l'accord. Il a également félicité les efforts remarqués des Saoudiens dans l'accomplissement de l'accord.

Le chef du bureau politique du Hamas, Khalid Mash'al, a également fait un discours dans lequel il a assuré la volonté des deux côtés à appliquer l'accord et à mettre de côté leurs désaccords. Il a également promis aux Palestiniens et à Dieu qu'il s'engageait dans ce qui a été convenu, et il a félicité le rôle significatif du monarque saoudien dans l'obtention de l'accord.

Dans son discours, le premier ministre Haniyeh a félicité les efforts significatifs de l'Arabie Saoudite pour obtenir un accord de réconciliation entre les frères et pour mettre un terme aux journées dures et difficiles.

Pour sa part, le monarque saoudien, Abdullah bin Abdul-Aziz, a félicité les responsables palestiniens pour leur accord et l'établissement d'un gouvernement d'unité nationale.

De son côté, le porte-parole du Fatah, Maher Miqdad, qui participait à la délégation du Fatah dans le dialogue de La Mecque, a indiqué que le sujet d'activer l'OLP avait fait partie des discussions et qu'il a été accepté de poursuivre le dialogue du Caire et l'annonce de Damas. Le choix des personnalités indépendantes et des noms des députés du Fatah et du Hamas sera achevé d'ici un mois, a-t'il dit, et cela sera effectué à Gaza et non à La Mecque.

Miqdad a également souligné le besoin de suivre les conséquences des combats internes sanglants. Il a dit qu'il est important d'étudier les causes des combats tout en traitant également toutes ses conséquences sans laisser aucune dispute non résolue afin d'éviter de retour aux troubles précédents.

Il a ajouté que toutes les parties qui ont signé l'accord ont déclaré leur engagement dans la poursuite de cette question précise.

Miqdad a également noté la nécessité de respecter le peuple qui a souffert pendant les confrontations internes.

"Il n'est pas possible de résumer le sujet d'un accord politique sans regarder les événements… qui se sont produits précédemment."

Il a ajouté : "Certains crimes… nous devons les traiter aux niveaux les plus élevés, en prenant en considération qu'il y a bon nombre de blessures et de souffrances qu'il est difficile d'ignorer."

"La situation exige diverses initiatives de la part du Président Abu Mazen [Mahmoud Abbas], ou même du chef du gouvernement et des chefs de factions ainsi que des chefs tribaux. »


Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réformes

Même auteur

Maan News

Même date

10 février 2007