Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 816 fois

Cisjordanie -

Thaer Halahla libéré (màj le 6)

Par

5 juin 2012 - Israël a libéré aujourd'hui le détenu Thaer Halahla, 32 ans, mettant fin à sa détention administrative illégale, sans inculpation ni procès, qui a commencé lorsque l'armée l'a kidnappé le 26 juin 2010.

Thaer Halahla libéré (màj le 6)

Thaer Halahleh retrouve sa mère (photo Arabs48) (mise à jour 6 juin)

La libération fait partie de l'accord signé entre l'Autorité pénitentiaire israélienne et les détenus en grève de la faim, en particulier les détenus administratifs qui ont mené la bataille des "estomacs vides" pour exiger leur libération.

Aziz Halhala, le père de Thaer, a confirmé qu'Israël a libéré son fils à un barrage routier, à l'ouest de Ramallah.

Le chef du service juridique de la Société du prisonnier palestinien, Jawad Boulos, a rendu visite à Halahla à la clinique de la prison Ar-Ramla, avant sa libération.

Il a dit que malgré sa faiblesse, il ne peut pas s'empêcher de parler de sa victoire, de la victoire des détenus et des "fruits de cette victoire que nous cueillerons" après avoir mené la bataille des "estomacs vides".

Le père d'Halahla a dit [avant la libération] son inquiétude qu'Israël, comme il l'a fait d'autres fois, revienne sur sa promesse, mais il continuait les préparatifs pour l'énorme réception du retour de son fils chez lui.

"Thaer sera accueilli ici comme un héros," a dit le père. Lui et ses frères [les détenus] sont restés fermes ; il a mené une grève de la faim de 79 jours avec une détermination totale, jusqu'à la liberté ou le martyr. Nous allons fêter son retour."

Photo
Thaer à l'hôpital d'Hébron, le 6 juin 2012


Le père de Thaer est un ancien prisonnier politique. Il a été kidnappé et incarcéré trois fois. Après son arrestation en 2007, il a passé 5 ans dans les geôles israéliennes.

"Même la fille de Thaer, qui est née pendant qu'il était en prison, est heureuse parce qu'elle va rencontre son père pour la toute première fois," a dit le père. "Sa libération sera une fête pour elle, pour nous, et pour chaque personne digne qui a soutenu les détenus et leur bataille héroïque."

Halahla a dit à Maître Boulos, pendant la visite de ce dernier, que malgré sa tristesse de laisser ses frères dans les prisons israéliennes, il lui tardait d'être avec sa famille, en particulier sa fille Lamar, qu'il n'a jamais vue, a rapporté le site d'information Arabs48.
 

Halhala a dit qu'il souffrait toujours de divers problèmes de santé consécutifs à sa grève de la faim prolongée, et du manque de soins médicaux adaptés en prison, et qu'il espérait, après sa libération, pouvoir être soigné dans sa ville, Kharas, près d'Hébron.

Photo
Aziz Halahla attend son fils, cet après-midi, au checkpoint de Beit Sira





Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

5 juin 2012