Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1494 fois

Egypte -

Tollé en Egypte contre l'invitation d'Israël au salon du livre à Paris

Par

Une quinzaine de syndicats égyptiens, des écrivains aux médecins, se sont ligués jeudi contre le choix d'Israël comme "invité d'honneur" au Salon du livre de Paris, à la mi-mars.

"Ce choix est inacceptable alors qu'Israël se livre comme jamais aux violations des droits de l'Homme", a déclaré à l'AFP Mohamed Salmawy, président de l'Union des écrivains égyptiens et de l'Union des écrivains arabes.

Une délégation de ces syndicats va remettre une note de protestation dimanche à l'ambassadeur de France, Philippe Coste, a indiqué M. Salmawy, également rédacteur en chef du magazine francophone al-Ahram Hebdo.

"Nous sommes très déçus, et surtout parce que cela se passe en France qui a toujours eu une politique plus objective et de défense des droits de l'Homme", a-t-il dit sans exclure une décision ultérieure de boycottage.

L'Union des écrivains égyptiens se réunira samedi pour examiner un tel appel. L'Union des écrivains arabes, qui a son siège au Caire, aura à se prononcer suivant les recommandations des fédérations de 15 pays arabes.

"Honorer Israël au Salon du Livre de Paris, avec l'appui du ministère des Affaires étrangères, est un défi au sentiment de millions de Palestiniens endurant depuis plus d'un demi-siècle la pire des occupations", dit la note.

Auteur du best-seller "L'Immeuble Yacoubian", Alaa al-Aswani, a estimé qu'inviter "un pays coupable de crimes contre l'humanité est une faute très grave", mais qu'il irait au Salon du Livre.

"Je suis très choqué car la France est depuis deux siècles un pays très important sur le plan culturel pour les Egyptiens, ce n'est pas la France que je connais", a-t-il dit à l'AFP.

Il a indiqué qu'il distribuerait, en silence, "des photos d'enfants palestiniens ou libanais victimes de la politique israélienne", au stand d'Actes sud où il présentera son dernier livre "Chicago".

Un autre romancier égyptien célèbre, Gamal Ghitani, a affirmé à l'AFP que la note de protestation "était une forme d'infantilisme politique", estimant que les signataires "n'ont aucun droit d'ingérence dans un autre pays".

"Cela aggrave notre manque de crédibilité", a dit M. Ghitani, auteur de nombreux livres publiés en France, pour qui "il est préférable d'organiser des manifestations culturelles" contre la politique d'Israël à l'égard des Palestiniens.

Le Salon du Livre de Paris, qui se tiendra du 14 au 19 mars, a choisi cette année, à l'occasion du 60ème anniversaire de la création d'Israël, d'inviter 39 écrivains israéliens de toutes générations de Aharon Appelfeld à Etgar Keret.

an/ps
FRS0659 40455 /AFP-JP88

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Boycott

Même auteur

AFP

Même date

22 février 2008