Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2092 fois

France -

Tramway colonial, crimes de guerre - Sharon-Chirac : même combat

Par

> justicepalestine@hotmail.com

Communiqué du Mouvement Justice pour la Palestine

Le 17 novembre dernier, nous appelions à un rassemblement à St Ouen afin de dénoncer Alstom qui va fabriquer le tramway colonial entre Jérusalem et les colonies (voir ci-dessous) avec le soutien des autorités françaises.
Aujourd’hui, ces mêmes autorités, au plus haut sommet de l’Etat ont annoncé le 24 novembre 2005, la création de la Fondation France-Israël lors d'une réception tenue au Quai d'Orsay.

Etaient présents, notamment, Philippe Douste-Blazy, le Ministre français des Affaires étrangères, Simone Veil, ancien Ministre d’Etat, Roger Cukierman, Président du CRIF, Yéhouda Lancry, ancien Ambassadeur d’Israël en France, Osnat Bar Yossef, Directrice de la division Europe au ministère israélien des Affaires étrangères.

Lors de sa visite en France en Juillet 2005, Sharon et Chirac avaient décidé de créer une Fondation France-Israël pour «permettre de développer les liens entre les sociétés française et israélienne dans tous les domaines de la vie culturelle, économique et universitaire».


QUE DIRE DE PLUS SINON NOTRE DEGOUT FACE A CETTE COLLABORATION COLONIALE


STOP AU PROJET DE COLLABORATION COLONIALE
APPEL AUX SALARIES AUX SYNDICATS ET PARTIS POLITIQUES



Depuis la disparition du président Yasser Arafat le 11 novembre 2004, le gouvernement israélien et ses alliés américains et européens entonnaient d’une même voix qu’Arafat, le seul obstacle à la paix maintenant disparu, une nouvelle chance apparaissait enfin.

Manquant bien sûr de signaler que l’occupation, première des violences, était le seul et véritable obstacle.

Nous assistons non seulement à un alignement mais aussi à un renforcement du soutien européen sur les positions israélo-américaines.


L’intensification des relations économiques et militaires israélo-françaises en est la preuve :

• Salon du Bourget = ventes et achats d’armes (250 millions de dollars)

• Contrat Alstom – Connex d’une valeur de 500 millions de dollars avec l’Etat d’Israël pour la construction d’un Tramway à Jérusalem :


• La première ligne (13km) comme le reste du réseau fera la jonction entre Jérusalem et des colonies israéliennes construites sur des terres confisquées aux Palestiniens.
Le 17 juillet dernier, l’ambassadeur de France à Tel Aviv avait assisté à la signature du contrat dans les bureaux du criminel Sharon avant qu’il ne vienne en visite officielle en France. Patrick Devedjian alors ministre de l’industrie avait lui aussi lors d’un voyage en Israël donné son feu vert.


Ce projet est un soutien important à la colonisation des Territoires occupés, puisqu’il s’intègre dans l’infrastructure coloniale et participe directement à l’annexion des territoires palestiniens à Israël ainsi qu’au système d’Apartheid.

Ceci, sans oublier la construction du mur qui aboutit à une lente expulsion des Palestiniens de leurs terres confisquées.



Droits des populations autochtones

Le retrait des 8000 colons de Gaza masque le blocus par mer, air et terre de sa population (plus de 1300000 palestiniens). Ce retrait a couvert l’intensification de la colonisation en Cisjordanie .

Le ministère israélien de l’intérieur indique qu’il y a eu 18 000 colons de plus depuis 18 mois et que 5000 logements sont en construction dans les colonies.

Israël viole sans cesse le droit international, dernière condamnation en date le 9 juillet 2004 quand la cour internationale de justice déclare la construction du mur illégale.

Par la vente de ses armes ou de ses tramways, les compagnies françaises et l’Etat français par la voix de ses représentants, se rendent complices de l’occupation.



Notre solidarité

En soutien à l’appel des 172 organisations palestiniennes, nous appelons les salariés, les syndicats, les partis politiques qui défendent le droit et la justice en Palestine à se mobiliser contre ce projet qui bafoue les droits du peuple palestinien cantonné dans des réserves de main-d’œuvre surexploitée.

Les salariés en France, n’ont rien à gagner à participer aux projets de multinationales qui ici et là bas exploitent et multiplient leurs profits d’argent au détriment des populations. Le devoir de solidarité internationale s’impose.



Nous demandons :

• L’arrêt de toute coopération entre la France et Israël,

• Des sanctions et boycott contre Israël afin d’en finir avec le régime colonial et d’Apartheid comme à l’époque pour l’Afrique du Sud.



GRAND RASSEMBLEMENT

MARDI 13 DECEMBRE 2005 A PARTIR DE 18H30
Contre le Gala annuel
de la Chambre de Commerce France-Israël
Invité d'honneur : M. Philippe DOUSTE-BLAZY, Ministre français des Affaires Etrangères

- Tenue correcte exigée -

Devant les salons du Pavillon Dauphine,
Place du Maréchal DELATTRE DE TASSIGNY - 75016 Paris
Métro Ligne 2 : station Porte Dauphine
RER C : Station Avenue Foch

Source : www.justice-palestine.org/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Boycott

Même auteur

Justice Palestine

Même date

5 décembre 2005