Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1970 fois

Canada -

Un Million de signatures pour soutenir la Résistance Palestinienne et le Droit au Retour et pour réclamer la déchéance de la direction Palestinienne !

Par

> arabnews.ca@gmail.com

Cette campagne, lancée par le site http://arabnews.ca/, est le fruit des échanges d’idées entre l’écrivain Samih Khalaf, Hani Barghouthi, rédacteur en chef du site et l’écrivaine Sawsan Barghouthi. Elle traduit et répond sans doute aux voeux des peuples arabes et de tous les citoyens arabes à travers le monde.

Les événements se bousculent sur la scène Palestinienne et les jeux, longtemps couverts par le secret ou la surenchère patriotique, se déroulent en plein jour. Les décideurs prépondérants de l’OLP et du Fath n’hésitent plus à déclarer leur véritable intention de régler le conflit arabo-sioniste.
Les informations qui nous parviennent des milieux diplomatiques occidentaux, révèlent que le droit au retour est abandonné.

Un Million de signatures pour soutenir la Résistance Palestinienne et le Droit au Retour et pour réclamer la déchéance de la direction Palestinienne !

Le Premier Ministre Fayadh pour sa part, sacrifie le droit légitime du Peuple Palestinien à la Résistance, ajoutant que l’Etat Palestinien ne viendra pas par la résistance.

De son côté, Abbas déclare qu’il faudrait chercher une « solution novatrice » au problème du retour, sacrifiant ainsi les résolutions internationales et notamment la résolution 194 relative au droit des réfugiés palestiniens au retour et aux compensations, et propose de mettre tout sur le tapis des prochaines négociations sous la houlette de Condolezza Rice.

Les nouvelles orientations de Abbas et de son gouvernement sont très graves pour nos droits légitimes en Palestine et le programme de Fayadh constitue un coup de poignard dans le dos du Mouvement Palestinien de Libération Nationale, de son histoire et de son expérience.

Fayadh veut-il dire par là que le peuple palestinien était dans l’erreur quand il avait choisi la voie de la résistance armée, et devrait-il ainsi s’en excuser?

Abbas et son premier ministre parlent comme s’ils représentaient le peuple palestinien. Rappelons que Abbas a été élu par les Palestiniens de l’intérieur et à ce titre, Fayadh peut juste parler au nom de ceux qui ont élu son chef, mais sûrement pas au nom des 6,5 millions de palestiniens qui vivent à l’étranger.

Ces derniers ne l’ont pas élu, ni comme Président de l’Autorité, ni comme Président de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), laquelle est devenue le moyen de faire passer les programmes douteux et de faire des concessions à l’ennemi sioniste.

Nous voulons affirmer que la présidence de l’OLP par Abbas est sujet à contestation pour une raison bien simple : le Conseil Central et la Commission Exécutive de l’OLP sont actuellement illégitimes au vu de la loi et de la constitution palestinienne.

Depuis plus de deux décennies, ces décideurs prépondérants occupent leurs postes pour exécuter leur propre projet et non pas celui du peuple palestinien.

Nous les aurions soutenus si leur projet était celui du peuple palestinien et nous aurions fait de même si le peuple palestinien les avait élus.

Mais le peuple palestinien n’acceptera jamais que l’on bafoue ses choix, sa lutte et sa résistance et il refusera que l’on fasse la moindre concession à propos de son droit au retour sur sa terre. Il n’y a donc aucune place à "l’innovation créatrice" puisque l’essentiel est toujours là, c'est-à-dire nos revendications nationales légitimes.

Qui donc a donné à Abbas le droit de parler au nom du peuple palestinien et des réfugiés ?…

Lui-même, comment donc a-t-il eu la citoyenneté palestinienne, lui qui est toujours un réfugié?

En fait sa légitimité émane de l’occupation et non de la légitimité nationale.



Notre peuple réfugié à l’étranger quant à lui revendique son droit au retour à travers ses propres choix nationaux et non pas le choix de la reddition et l’aliénation de ses droits légitimes tels que l’envisage Abbas avec sa théorie de la « solution ou innovation créatrice », formule que nous avons connue chez Condolezza Rice avec son "désordre créateur".

Nous savons ce que ces deux formules signifient sur le terrain, à Gaza, en Irak, en Somalie et au Liban.

Il est temps pour notre peuple Palestinien, à l’intérieur de la Palestine et à l’étranger, d’agir pour collecter Un Million de signatures afin de retirer la confiance à Abbas et à son gouvernement et de les empêcher de négocier en lieu et place du peuple palestinien.

Nous sommes convaincus que toutes les promesses faites par Abbas lors de la réunion du prétendu Conseil Central et de celle du Conseil National Palestinien, ne sont que tergiversations et pour gagner du temps, pour qu’il aille, avec ses conseillers et ses affidés imposteurs au congrès international pour négocier les bases de l’Etat Palestinien à la mi-septembre prochain.

Il appartient au Peuple Palestinien d’empêcher cette action par laquelle Abbas ira négocier ce qui ne lui appartient pas.

La situation est très grave et nous serons appelés à rendre des comptes aux générations futures sur notre comportement vis-à-vis de cette bande qui monopolise le droit de disposer de l’avenir de tout un peuple.

Sami Khalaf

Voir les signatures et lire l'appel en anglais et en arabe

Pour soutenir cette campagne, adresse un mail à l'adresse suivante : arabnews.ca@gmail.com



Source : http://arabnews.ca/

Traduction : de l’arabe par Ahmed Manai : www.tunisitri.net/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Canada

Même sujet

Réfugiés

Même auteur

Arab News

Même date

19 août 2007