Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2060 fois

Gaza -

Un accord de principe sur le déploiement d'observateurs internationaux à la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte

Par

Lors de l'Inauguration d'un nouvel hôpital à Gaza, le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé devant les journalistes que la réouverture du terminal de Rafah entre la bande de Gaza et l'Egypte nécessitait un accord international sur les modalités de passage.

" L'accord doit être sous contrêle égypto- palestinien mais les modalités d'entrée et de sortie doivent faire l'objet d'un accord international ", a ajouté Abbas.

L'Autorité a réussi à réparer en trois jours ce que l'occupation avait détruit au terminal de Rafah qui est en train d'être équipé en vue de sa réouverture aux citoyens pendant 24 heures, afin que Gaza ne devienne pas une grande prison ", a-t-il expliqué.

De son cêté, le négociateur chef palestinien, Saeb Erakat, a déclaré qu'il ne s'opposait pas à la présence des gardes européennes à la frontière, "mais que les modalités et la définition de leur rêle devaient encore être discutées et acceptées".

Selon des sources israéliennes, Israël a accepté par principale le déploiement d'observateurs internationaux à la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte.

Israël a mené des discussions avec l'Union européenne en vue d'un accord sur le déploiement d'observateurs internationaux à la frontière entre la bande de Gaza et l'?gypte, a expliqué la même source.

Israël avait refusé plusieurs fois la présence des observateurs internationaux à la frontière et aussi tout rêle européen, sauf le rêle américain, pour trouver une solution au conflit, sous prétexte que certains pays de l'UE supportaient les palestiniens.

L'Union européenne s'est déclarée prête à augmenter ses efforts pour aider au succès du retrait israélien de la bande de Gaza, annonçant sa volonté de renforcer son influence dans la région.

La présence des Européens pourrait résoudre les tensions concernant la frontière et le passage de Rafah, le seul passage terminal entre la bande de Gaza et l'Egypte, et le contrêle des chemins maritimes et aériennes par Israël.

Des responsables européens ont déclaré que l'Union européenne avait également proposé de superviser les douanes du port et de l'aéroport de Gaza.

Un porte-parole du Ministre britannique des affaires étrangères, le président actuel de l'Union, a déclaré que les pays de l'UE "étaient prêts à envisager toute proposition" présentée conjointement par les Palestiniens, les Israéliens et les Egyptiens.

Le quotidien britannique '' Independent'' a déclaré que des contacts avaient fait pour le déploiement des observateurs internationaux à l'axe de Salah Al Din '' '' Philadelphia '' au sud de la bande de Gaza.

Selon le quotidien britannique, le but du déploiement des observateurs est de maintenir la sécurité et empêcher l'entrer illégale des armes. Il a précisé que l'Union pourrait également fournir des scanners pour contrêler les cargaisons.

De plus, le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, avait annoncé lundi dernier que les Vingt-cinq avaient proposé leur aide pour garder les passages avec l'Egypte sans la présence israélienne.

Source : IPC

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Plan de Désengagement

Même auteur

IPC

Même date

20 septembre 2005