Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3977 fois

France -

Un bateau israélien (Biotop-Agrexco) déchargé à Sète, en pleine grève ! ( article complété le 21.10)

Par

> coalitioncontragrexco@gmail.com

Le port de Marseille est en grève pour les retraites. Pour briser la grève plusieurs bateaux de Marseille débarquent à Sète ! Depuis plus d’une semaine les bateaux bloqués à Marseille par la grève des travailleurs du port sont détournés sur Sète où ils débarquent leur marchandise. C’est la méthode que le conseil Régional applique pour le prétendu « développement » du port de Sète. Hier, au nom de la création d’emploi il n’a pas hésité à accueillir l’entreprise d’état israélienne Agrexco/Carmel qui fraude les douanes et viole le droit en Palestine.

Un bateau israélien (Biotop-Agrexco) déchargé à Sète, en pleine grève ! ( article complété le 21.10)


Aujourd’hui le Conseil Régional n’hésite pas à briser la grève des travailleurs du port de Marseille pour montrer aux entreprises que la « paix sociale » règne Sète.

Depuis cette nuit, le bateau « Bio top » de l’entreprise Agrexco est à quai, il va décharger ses fruits et légumes qui proviennent en partie de l’exploitation illégale des terres palestiniennes par les colons israéliens.

Il y a trois semaines, 8 organisations (Confédération Paysanne, Union Juive Française pour la Paix, CIMADE, CCIPPP, AURDIP, ISM, Collectif 69 Palestine, Association des Palestiniens du L.R) ont déposé une plainte contre Agrexco concernant l’origine des produits exportés.

Photo

Le 18/10 à la Chambre d’agriculture du Gard, la Confédération Paysanne a déposé une motion pour protester contre les importations massives de fruits et légumes par Agrexco et les conséquences terribles de cette politique sur les paysans de la région.

Le Conseil Régional, GF.Group et Agrexco/Carmel, voudraient faire demain, de Sète un port de la colonisation !

Ne les laissons pas en faire, aujourd’hui, un port « jaune », briseur de grève !

AGREXCO NI A SETE NI AILLEURS !

LA COALITION CONTRE AGREXCO/CARMEL

19 octobre 2010


Rectificatif Coalition du 20.10 -
"Le Carmel-Bio-top vient de quitter le port de Sète.
Il n'a pas été déchargé de ses conteneurs hier pour cause de grève sur le port mais le déchargement a eu lieu ce jour (pour cause de non-grève).

Ce navire avait gagné Sète mardi matin à 8h directement depuis Vado Ligure.

Alors que les travaux du hangar sont loin d'être achevés, il semble que la décision anticipée de venir à Sète ait été prise il y a une 20aine de jours par Frêche et les dirigeants des entreprises concernée (GF Group et Agrexco), en visite sur le port (article de presse le lendemain de cette visite)."

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Boycott

Même auteur

Coalition contre Agrexco

Même date

20 octobre 2010