Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2083 fois

Tulkarem -

Un combattant de la résistance et un jeune Arabe israélien de 13 ans tués par les Forces d'Occupation Sionistes près de Tulkarem

Par

Vendredi soir, les soldats israéliens ont tué un chef des Brigades Al-Quds, la branche armée du Jihad Islamique, lors d'une invasion par les Forces d'Occupation Sionistes du village de Saida, au nord de Tulkarem en Cisjordanie.
Lors de l'attaque, les soldats ont également tué un jeune Arabe israélien de 13 ans.

Selon des sources dans le village, le combattant tué est Ziad Milhim, 22 ans, l'un des chefs des Brigades Al-Quds.

Milhim a été tué lors d'un échange de tirs avec les envahisseurs après que ceux-ci aient cerné la maison d'un autre combattant, Sadeeq Odah.

Au cours de la même offensive, les soldats ont tué Mahmoud Ibrahim Al Qareenai, 13 ans, du village de Rahat dans le Negev. Al Qareenawi qui est est le demi-frère d'Odah, et sa mère vivent à Rahat dans le Negev ; la mère et l'enfant visitaient le village quand l'invasion a eu lieu.

Les sources médicales à Tulkarem ont indiqué que Milhim, qui vit dans le village de Kafer Ra’ey près de Jénine, a été touché par plusieurs salves de balles réelles, alors que l'enfant a été tué d'une balle dans la tête.

Les sources de l'armée israélienne ont déclaré que Sadeeq Odah, qui a été lui-même gravement blessé pendant l'invasion, a été emmené dans un hopital israélien par une ambulance israélienne. D'autre part, personne n'a de nouvelles de Safwat, le frère de Sadeeq, qui était apparemment présent dans le secteur.

Les témoins ont indiqué que l'attaque avait été effectuée par des soldats israéliens en civil qui s'étaient infiltrés dans le village de Saida à l'aide d'un véhicule portant des plaques d'immatriculation palestiniennes. Le véhicule s'est garé près de la maison de Sadeeq Odah et les soldats ont cerné la maison.

Peu de temps après, un échange de tirs a été entendu et d'autres soldats israéliens, appuyés par des véhicules blindés, ont envahi le village de plusieurs directions, et les soldats ont occupé les toits de nombreuses maisons

Une femme, la mère de Najah Amin Abdul-Qader, qui a été précédemment tué par les Forces d'Occupation Sionistes, a été blessée pendant l'attaque ainsi qu'un autre enfant, Mustafa Ali Hafaitha.

Des dizaines de jeunes étaient descendus dans les rues et ont lancé des pierres sur les envahisseurs, alors que les soldats tiraient des balles réelles et des grenades assourdissantes; une maison a brûlé alors que les soldats empêchaient les camions de pompiers de s'approcher.

Les Brigades Al-Quds ont publié un communiqué de presse déclarant que Milhim était l'un de leurs chefs dans le nord de la Cisjordanie , et ont promis des représailles pour sa mort et la mort de l'enfant.

Les Brigades ont ajouté que les assassinats et les attaques ne les décourageraient pas et qu'ils continuer leurs opérations contre l'occupation.

De son côté, l'armée israélienne a déclaré que l'attaque visait Sadeeq Odah qui avait organisé des attaques en Israël

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Tulkarem

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

IMEMC

Même date

25 août 2007