Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1645 fois

Negev -

Un demi-milliard de dollars américains pour judaïser le Naqab et la Galilée

Par

Le directeur général du bureau de premier ministre israélien et son collègue du ministère des finances se sont rendus ce jeudi à Washington pour achever les négociations à propos de l'accord économique spécial concernant les dons que les Etats-Unis réservent à aider Israël pour judaïser le Naqab et la Galilée.

Ce plan de judaïsation vise à installer des colons, qu'ils soient ceux de Gaza ou non, dans ces régions où la population palestinienne a résisté à son expulsion depuis 1948.


Selon des sources israéliennes, le montant serait au minimum d'un demi-milliard de dollars, c'es le résultat de la rencontre récente entre Sharon et Bush.

L'accord est déjà signé, il n'y a que quelques détails à voir, selon les sources israéliennes.
Le plan de judaïsation signifie l'installation massive de Juifs dans les régions encore palestiniennes, pour étouffer la présence palestinienne dans les territoires occupés lors de la création de l'Etat sioniste.



Démolition de trois maisons dans le village non-reconnu de Wadi Naam, dans le Naqab

Les bulldozers du ministère de l'intérieur protégés par des centaines de policiers ont pénétré mercredi matin dans le village Wadi Naam, dans le Naqab, et ont démoli trois maisons appartenant à la famille Gargaoui.

Les policiers, ainsi que les garde-frontières et des unités spéciales israéliennes ont entouré les bulldozers au travail de démolition pour les protéger. Jaber Girgaoui, l'un des habitants de ces maisons, a déclaré : Ils sont arrivés à environ 8 h du matin, Ils avaient l'intention de détruire 15 maisons, mais l'attroupement des gens les a empêchés de tout détruire. Ils ont pu démolir trois de nos maisons.


Le président du conseil régional des villages non - reconnus, Hussayn Rafay'a, qui est arrivé au village, a déclaré : "J'ai vu le crime, des centaines d'enfants et des femmes criaient, face aux bulldozers, leur colère et leur tragédie. Je n'ai jamais vu une scène semblable qui rappelle les scènes de guerre. Je suis stupéfait de ce genre de comportements, avec des gens qui ont dans leur poche la carte israélienne. Le gouvernement israélien affirme qu'ils sont des citoyens de cet Etat, et se comporte avec eux comme s'ils étaient des "envahisseurs".
Nous vivons sur nos terres et le gouvernement de Sharon fait les doux yeux aux colons, il veut les installer à notre place, sur une terre qu'ils occupent, mais nous, nous sommes les vrais propriétaires de cette terre, nous ne sommes pas des envahisseurs comme eux, ni des voleurs de terres, c'est la terre de nos ancêtres."


Le président du conseil régional a appelé les masses arabes à manifester ce jeudi, à 17 heures, devant le village de Beer Mashash, menacé par les démolitions, lui aussi, où l'administration des terres d'Israël planifie la destruction du village en entier, avec la démolition de 168 maisons. De plus, 1160 ordres de démolition ont été distribués dès le début de cette année dans les villages non-reconnus du Naqab.


Pour le village de Wadi Naam, qui est à un km du site pollué Ramat Hofaf, habitent 4500 personnes.
C'est le village qui souffre le plus, parmi les villages non-reconnus, car l'Etat, ignorant entièrement leur présence, a déposé près du village les déchets des produits chimiques.
(C'est d'ailleurs ainsi que l'Etat d'Israël se comporte avec la population palestinienne du Naqab : il ignore leur présence, il construit des chemins de fer à l'intérieur de leurs villages, il pose des déchets, il construit des murs entre les maisons, comme s'ils n'existaient pas, mais leur présence est là quand il vient détruire leurs maisons, leurs magasins, leurs mosquées).


Les délégations locales et étrangères se sont rendues, depuis la démolition des maisons à Beer Mashash, la semaine dernière, à la tente de protestation que les habitants et le conseil régional des villages non-reconnus ont installée devant le village.

Parmi les délégués, l'ambassadeur de l'Union européenne en Israël et le représentant de l'organisation Oxfam.

De son côté, Hussayn Rafay'a a adressé une lettre aux ambassadeurs et consuls accrédités dans l'Etat sioniste leur expliquant les violations flagrantes par cet Etat des droits de l'homme en démolissant les maisons et en menant un plan de nettoyage ethnique dans le Naqab.



Pour protester contre la politique de nettoyage ethnique menée par les autorités israéliennes et pour soutenir la lutte des Palestiniens du Naqab,

écrivez une lettre à :

Louise Arbour
High Commisioner for Human Rights
webadmin.hchr@unog.ch

Le Délégué de la Commission Européenne en Israël : Ramiro Cibrian Uzal
http://www.eu-del.org.il/english/
Email : delegation-israel@cec.eu.int


Président de la Commission Européenne: José Manuel Barroso
Email : jose-manuel.barroso@cec.eu.int


Commissaire Européen aux Relations Extérieures : Bénita Ferrero-Waldner
Email : benita.ferrero-waldner@cec.eu.int



Président du Parlement Européen : Joseph M Borrell Fontelles
Email : jborrellfontelles@europarl.eu.int


La Présidence du Conseil Européen
Email : http://www.eu2005.lu/en/support/contact/index.php


Contact avec votre Député Européen
http://wwwdb.europarl.eu.int/ep6/owa/p_index_mep.memindex?ilg=FR



Source : www.arabs48.com

Traduction : Palestine en Marche

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Arabs48

Même date

7 juillet 2005