Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2767 fois

Nabi Saleh -

Un organisateur de manifestations contre l’occupation en détention provisoire

Par

La cour militaire israélienne du centre de détention d’Ofer a renvoyé Bassem Tamimi, 44 ans, organisateur de manifestation non violente, en détention pendant la durée de son procès, a déclaré son avocat dimanche.

Un organisateur de manifestations contre l’occupation en détention provisoire

Les activistes du Comité de Coordination de Lutte Populaire ont déclaré que la détention politique de Tamimi « a été prolongée indéfiniment par un juge militaire israélien ce jour, malgré les preuves, » notant que son procès n’aurait pas lieu avant le 8 mai.

L’organisateur de manifestations à Nabi-Saleh a été accusé en mars d’incitation et d’organisation illégale de rassemblement, de sollicitation aux jets de pierres, de désobéissance au devoir de réponse aux interrogatoires et d’obstruction à la justice.

Dans un communiqué, le Comité de coordination a déclaré que les charges étaient basées sur « des aveux douteux obtenus sous la contrainte auprès de jeunes » et a qualifié l’accusation d’entrave de « scandaleuse », ajoutant que c'était « pour avoir soi-disant donner des conseils aux jeunes sur la manière d'agir pendant un interrogatoire si la police les arrête ».

Selon le groupe, une copie de l’interrogatoire de Tamimi « montre les motivations politiques des poursuites militaires et policières et le mépris des droits des suspects lors des interrogatoires ». Pendant son interrogatoire, Tamimi a été accusé par les enquêteurs de « consulter des avocats et des étrangers pour préparer ses interrogatoires », ce qui, note la déclaration, « son droit le plus strict ».

Note ISM :

Bassem Tamimi a été arrêté le 24 mars dernier.

Son cousin Naji Tamimi avait été arrêté quelques semaines auparavant, le 6 mars.
.


Source : Maan News

Traduction : BL pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Nabi Saleh

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Maan News

Même date

20 avril 2011