Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1929 fois

Naplouse -

Un soldat israélien frappe à coups de pierres des travailleurs palestiniens : trois sont à l'hôpital avec des fractures multiples

Par

Trois travailleurs du gouvernorat de Naplouse ont été frappés lundi à coups de pierres par des soldats israéliens : les hommes ont été conduits à l'hôpital où l'équipe médicale a confirmé qu'ils étaient atteints de plusieurs fractures.

En parlant de l'incident les sources palestiniennes se sont souvenues de la politique israélienne pendant la première intifada. Pendant les années 1980 les soldats israéliens étaient équipés de matraques et encouragés à briser les os des Palestiniens qui participaient à des manifestations.

Les travailleurs ont été identifiés comme étant Mohammad Qawariq, âgé de 20 ans, originaire d'Awarta et Mousa Bahram, 20 ans originaire de Beita ainsi qu'un autre homme de Qabalan qui a demandé à rester anonyme de peur que les autorités israéliennes prennent des mesures contre lui.

D'après ces hommes un groupe de soldats israéliens a confisqué leurs cartes d'identité alors que les hommes allaient travailler en Israël lundi matin tôt. Les hommes sont des manœuvres et ils étaient en route pour travailler via le checkpoint de Nil'in au nord de Ramallah.

Un témoin a dit que les hommes ont rencontré les soldats qui «les ont stoppé avec leurs mitrailleuses».

"Puis les soldats israéliens ont demandé aux travailleurs de dire : "Nous ne sommes pas des hommes" et quand ils ont refusé, ils ont commencé à les frapper avec la crosse de leurs fusils» ont continué le témoin.

Il a décrit un soldat prenant une grosse pierre et se retournant vers les travailleurs, et les frappant avec la pierre plusieurs fois. Le témoin a dit qu'il pensait que le soldat essayait tout particulièrement de briser les os des travailleurs.

Ils ont été transférés à l'hôpital Sheikh Zaid à Ramallah où ils ont été traités pour des fractures multiples. Les sources médicales ont décrit leur état comme moyen à sérieux.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Racisme

Même auteur

Maan News

Même date

11 novembre 2008