Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 953 fois

Israël -

Un tireur d'élite israélien qui a tué un enfant palestinien condamné à un mois de travail d'intérêt général

Par

30.10.2019 – Un soldat israélien a été condamné lundi à un mois de TGI pour le meurtre d'un enfant palestinien lors d’une manifestation dans le cadre de la Marche du Retour dans la bande de Gaza occupée. Selon un article paru dans le Times of Israel, le soldat - dont la publication du nom a été interdite - a été condamné par un tribunal militaire pour la mort d'Othman Hilles, 14 ans, qui a été abattu lors d'une manifestation le 13 juillet 2018.

Un tireur d'élite israélien qui a tué un enfant palestinien condamné à un mois de travail d'intérêt général

Il s'agit de la première condamnation liée au nombre énorme de victimes parmi les manifestants de la Grande Marche du Retour, les forces israéliennes ayant tiré à balles réelles sur plus de 7.000 personnes depuis mars 2018.

Bien que Hilles ait été abattu alors qu'il n'était pas armé et ne représentait aucune menace pour les soldats israéliens, le soldat n'a été reconnu coupable que de "désobéissance à un ordre menaçant la vie ou la santé", et non d'homicide involontaire. Le tribunal militaire a condamné le soldat à un mois de travail d’intérêt général, ainsi qu'à une rétrogradation.

Le tir sur Hilles a été filmé, ce qui a probablement contribué à ce que le soldat soit traduit en justice.

Selon le Times of Israël, le soldat - un tireur d'élite de la brigade Givati - n'a pas été condamné pour un délit plus grave comme l'homicide involontaire « car les procureurs militaires n'ont pas été en mesure de rassembler suffisamment de preuves reliant son coup de feu à [la mort du garçon] ».

Le porte-parole militaire israélien a confirmé la condamnation dans une déclaration, affirmant que le soldat « a tiré sur un émeutier palestinien qui escaladait la clôture de la frontière... sans obtenir la permission de ses commandants tout en ne suivant pas les règles d'engagement ou les instructions qui lui avaient été données précédemment. »



Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Enfants

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

31 octobre 2019