Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1637 fois

Gaza -

Un tribunal israélien acquitte le soldat qui avait "confirmé la mort" d'une adolescente palestinienne

Par

Saed Bannoura-IMEMC & Agencies

Le tribunal israélien du Commandement Sud a acquitté mardi le commandant de l'armée israélienne, le capitaine R; de toutes les charges contre lui au sujet du meurtre dans la Bande de Gaza de la jeune Palestinienne agée de 13 ans.

L'adolescente avait reçu 23 balles dans le corps jusqu'à ce que le soldat "se soit assuré que la menace était neutralisée", bien qu'elle ait déjà été touchée par une balle de l'armée israélienne.


La poursuite de l'armée israélienne accusait le capitaine “R” d'avoir abusé de ses armes en vidant son chargeur sur le corps mort d'Iman Al Hams.

La poursuite avait également accusé "R" d'obstruction des ptocédures du tribunal après avoir demandé à ses soldats de modifier les témoignages qu'ils ont fournis aux investigateurs militaires qui enquêtaient sur l'incident.


Les médias israéliens ont signalé que, Yoav Meni et Elad Eisenberg, les deux avocats représentant "R", étaient parvenus à découvrir des contradictions dans les témoignages des "témoins".


Les témoins sont des soldats sous les ordres du capitaine "R". L'accusé a dit qu'ils avaient menti pendant l'interrogatoire et menti dans les témoignages sous serment qu'ils ont fourni à la cour afin d'évincer "R" de la division.


"R" a nié qu'il avait effectué la procédure de "confirmation de la mort" depuis une courte distance. Son avocat a argué que la "confirmation de la mort" de la jeune fille est une pratique utilisée par l'armée israélienne pour "éliminer les menaces".


Les avocats de la Défense ont également maintenu que ce qui a semblé être la "confirmation" de la mort de la fille par R était, en fait, une pratique bien connue de l'IDF utilisée pour éliminer des menaces immédiates.


Rappel des faits concernant cet assassinat

Source : www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

IMEMC

Même date

15 novembre 2005