Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4300 fois

Palestine -

Un tribunal militaire d’Hébron condamne à mort par peloton d’exécution un collaborateur

Par

Un tribunal palestinien d’Hébron a condamné à mort un collaborateur accusé d’avoir aider les services secrets israéliens à assassiner un activiste palestinien et arrêter plusieurs autres.

Un tribunal militaire d’Hébron condamne à mort par peloton d’exécution un collaborateur


L’accusé, MRJ, vient du camp de réfugié Al-‘Arrub, au nord d’Hébron. Il faisait partie des services de sécurité présidentiels palestiniens avant d’avoir été arrêté à Bethléem sur des accusations de collaboration.

Pendant le procès, le procureur a souligné que MRJ a travaillé à partir de 1997 dans une laverie automobile à Etzion, laverie appartenant à un officier des services secrets israéliens. Il a révélé que le propriétaire avait présenté MRJ à une femme, puis filmé en secret leurs rapports sexuels.

La vidéo, a dit le procureur, a été ensuite utilisée pour faire chanter MRJ, qui a commencé à donner à son patron des noms de jeteurs de pierres. MRJ a été ensuite employé par les Services de Sécurité de la Présidence, et il a commencé à donner des informations détaillées sur les combattants de la résistance palestinienne.

Les informations fournis par MRJ ont conduit à l’assassinat d’un des activistes dans l’Eglise de la Nativité en 2002 et l’arrestation de deux autres, ainsi qu’aux blessures de plusieurs citoyens palestiniens. Le procureur n’a pas révélé les noms des victimes, « craignant des désordres dans notre société palestinienne ».

Le verdict a été lu par le juge Ahmad Aby Dayya : “Le tribunal déclare l’accusé coupable de collaboration avec l’ennemi.

« Sa trahison a conduit à l’assassinat d’un des activistes assiégés dans l’Eglise de la Nativité en 2002, et à la détention d’autres activistes pendant la deuxième Intifada. En conséquence, le tribunal accuse le suspect de trahison, qui sera exécuté par un peloton d’exécution. Le verdict est susceptible de recours et prêt à être ratifié par le président palestinien. »

Le Président Abbas n’a ratifié aucune des condamnations à mort prises par les tribunaux militaires d’Hébron, Jenin ou Bethléem.

Le 14 octobre 2008, le tribunal d’Hébron a condamné à mort pour trahison trois hommes.

Le 15 juin 2008 et le 28 avril 2008, le même tribunal a condamné deux autres collaborateurs, séparément.

Le 7 avril 2008, le tribunal militaire de Jenin a décidé de la même condamnation envers un autre homme.

Présidant avec le Chef de la Justice Ahmad Abu Dayya, les juges Fadi Hijazi et Akram Arar représentait le jury. Le procureur militaire en chef, Issa Amr, et l’avocat militaire Hani Al-Heih, ont participé à l’audience, ainsi que le procureur Walid Ubayyat. L’Avocat de la défense était Yousif Rib’i.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Collabos

Même auteur

Maan News

Même date

25 janvier 2009