Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3177 fois

Palestine -

Un village menacé par "Israël" déclaré "Patrimoine mondial en péril"

Par

La Palestine a remporté vendredi une nouvelle victoire politique à l'Unesco, en obtenant à Doha (Qatar) qu'un paysage de Cisjordanie menacé par le mur israélien, autour du village de Battir [situé 5 km à l'ouest de Bethléem et au sud-ouest de Jérusalem] soit déclaré "Patrimoine mondial en péril".

Un village menacé par 'Israël' déclaré 'Patrimoine mondial en péril'

Des enfants palestiniens, le 17 juin 2012, dans le village de Battir en Cisjordanie
[Menahem Kahana / AFP/Archives]

"Ce site est inscrit : félicitations à la Palestine !", a lancé la présidente du Comité du Patrimoine mondial, cheikha Al Mayassa bint Hamad Al Thani, à l'issue d'un vote secret.

Seuls trois ont voté contre l'inscription de ce site sur la liste du patrimoine mondial en péril, onze votant pour, alors qu'il fallait dix voix pour atteindre la majorité.

Le vote a eu lieu dans le cadre d'une procédure d'urgence : "Palestine : terre des oliviers et des vignes - Paysage culturel du sud de Jérusalem, Battir, Palestine" est ainsi inscrit à la fois au patrimoine mondial et sur la liste du patrimoine mondial en péril.

Photo
Vue générale de Battir (source Palestine Remembered)


L'annonce du vote a provoqué un brouhaha dans l'enceinte et plusieurs ambassadeurs auprès de l'Unesco, qui avaient défendu la valeur universelle exceptionnelle du site et fait valoir le danger imminent qui pesait sur lui contre l'avis des experts, se sont empressés de féliciter leur collègue de Palestine, Elias Sanbar.

"Ceux qui ont voté pour cette inscription disent que seule la chute des murs assure l'avènement de la paix et de la réconciliation", a martelé l'ambassadeur palestinien. "Vous venez de prendre, au-delà de l'inscription de Battir, une décision courageuse contre l'enfermement, l'exclusion et la domination", a-t-il dit.

Un jour noir pour l'Unesco !

De son côté, la représentante de la délégation israélienne, Shuli Davidovich, a déploré "un jour noir pour l'Unesco". "Nous regrettons que le Comité ne se soit pas montré capable de lutter contre cette politisation", a-t-elle dit.

La Palestine a réussi à isoler "Israël" au sein des 21 membres du comité du patrimoine mondial.

La vallée de Battir est connue pour ses terrasses agricoles, toujours exploitées, et son système d'irrigation datant de l'Antiquité. Elle est située tout près de la soi-disant ligne de démarcation dessinée en 1949 après l’occupation israélienne de la Palestine.

Les Palestiniens avaient revendiqué en juin 2012 une première victoire "historique" en obtenant l'inscription par l'Unesco de la basilique de la Nativité de Bethléem, en Cisjordanie , au Patrimoine mondial.

Pour le ministère palestinien des Affaires étrangères, c'était la première fois que la Palestine exerçait son droit souverain en tant que nation.

La barrière de séparation israélienne en Cisjordanie est devenue le symbole décrié de l'occupation pour les Palestiniens qui le baptisent "mur de l'apartheid".

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Histoire

Même auteur

Al Manar

Même date

24 juin 2014