Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 491 fois

France - Liban -

Une délégation libanaise auprès de Georges Abdallah

Par

Vendredi 19 mars, Georges Abdallah a reçu, pour la troisième fois, la visite de M. Rami Adwan, ambassadeur du Liban en France, cette fois accompagné de Mme Marie-Claude Najm, ministre de la Justice du gouvernement libanais démissionnaire.

Ils lui rapportèrent entre autres les salutations du gouvernement libanais et de son président.

La visite de la ministre de la Justice libanaise était conditionnée à ce qu’il n’y ait aucune déclaration ni antérieure ni ultérieure…

Rappelons-nous qu’en d’autres temps, au cours des nombreuses demandes de libération posées par notre camarade, le parquet avait craint que le retour de Georges Abdallah dans son pays ne soit fêté et donc salué à la hauteur de sa popularité.

« Personnalité emblématique de la lutte antisioniste, sa libération [de Georges Abdallah] constituerait sans nul doute, au Liban, un évènement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans une lutte révolutionnaire »(juillet 2007)

En d’autres termes, si Manuel Valls avait daigné signer l’avis d’expulsion qui conditionnait la libération de Georges Abdallah prononcée par le tribunal d’application des peines le 21 novembre 2012, il eut fallu que celui-ci atterrisse dans son propre pays, selon la volonté du gouvernement français, en toute discrétion !..

Georges Abdallah, communiste révolutionnaire, détenu depuis 37 ans dans les geôles françaises sans jamais renier son engagement politique anti-impérialiste, anticapitaliste et pour une Palestine libre, est certainement un modèle de résistance, de courage et de détermination à saluer comme il se doit, notamment en ces temps où la lutte contre le sionisme et la colonisation de la terre palestinienne est de nouveau menacée et/ou jugée par des tribunaux français.

Nous saluons la démarche de Mme Najm et de M. Adwan qui, dans un contexte politique libanais des plus délicats, ont eu le courage de rencontrer leur compatriote qui subit depuis de si nombreuses années l’acharnement de la justice française.

Source : CLGIA

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Collectif pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah

Même date

20 mars 2021