Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2190 fois

Palestine 48 -

Une échange de terre devrait être officiel, le FNJ cèderait 60.000 dunums (6000 hectares)

Par

Un accord sur un échange de terres entre l'Administration des Terres d'Israel (ILA) et le Fonds National Juif (FNJ) devrait concerner 60000 dunams : Le FNJ cèdera 60000 dunams de terres aménagées à l'ILA en échange de 60000 dunams de terres non construites.

L'opération vise à rendre inutile le projet de loi controversé du FNJ, ce qui permettrait à l'organisation de continuer à céder ses terres seulement à des Juifs.

Le président du FNJ, Effi Stenzler, a déclaré lundi à Haaretz que 90% des terres que recevra le FNJ seront situées dans le Négev et 10% en Galilée. L'Etat payera également une somme indéterminée au FNJ, qui a demandé 900 millions de NIS. Cela est nettement plus que l'offre de l'Etat.

Le vice-président du FNJ, Menachem Leibowitz, a annoncé à Haaretz qu'à l'avenir, les terres situées en zones urbaines vendues par le FNJ à des non-juifs inclueront automatiquement un système d'échange : Le FNJ cèdera des terres à l'ILA, et en échange il recevra le prix d'achat ainsi qu'une parcelle d'une surface équivalente dans le Négev.

Hier, lors d'un débat de la Commission économique de la Knesset sur le projet de loi, le président de la Commission, Gilad Erdan, a plusieurs fois suggéré d'inscrire l'accord sur l'échange de terres dans la législation.

Mais Leibowitz a déclaré que le groupe de gestion du FNJ avait été autorisé par son conseil d'administration à négocier un échange de terres avec le Ministère des Finances et l'ILA et qu'il n'y avait pas besoin d'une législation.

Erdan a également demandé à plusieurs reprises que des représentants de groupes des droits de l'homme participent à la réunion s'ils ont l'intention de déposer une pétition devant la Haute Cour de Justice pour protester contre l'échange.

L'Association pour les Droits Civiques en Israël a estimé qu'elle présageait des problèmes juridiques au sujet de l'échange.

Un document de recherche de la Knesset indique que le FNJ a payé la totalité du prix pour les terres des Arabes absents dans les années 1950, en contradiction avec les affirmations des parties arabes disant que l'Etat lui avait cédé les terres contre une somme symbolique.

Le document montre également que le FNJ détient un peu plus de 2,5 millions de dunams, soit près de 12% de l'ensemble des terres d'Etat. L'organisation en a acheté preès de la moitié à l'État.



Pour en savoir plus sur le sujet, à lire :

Adalah : La Cour suprême adopte la requête du Fonds National Juif et repousse de trois mois l'audition de la Pétition d'Adalah afin de permettre au FNJ et à l'Etat de parvenir à un accord concernant la vente des terres contrôlées par le FNJ - 27 septembre 2007

Haaretz : "Qui a besoin du Fonds National Juif ?" - 23 septembre 2007

IMEMC : La Knesset a approuvé un projet de loi interdisant la location ou la vente de "terres d'état" aux Arabes - 19 juillet 2007

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Apartheid

Même auteur

Shahar Ilan

Même date

30 octobre 2007