Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3118 fois

Israël -

Une entreprise de produits alimentaires israélienne : Nous ne vendrons pas de produits cultivés par les Arabes

Par

L’entreprise de produits alimentaires israélienne Otzar Ha'aretz (trésor de la terre) a annoncé lundi qu’elle ne vendrait pas de produits cultivés par des agriculteurs arabes, et qu’à partir de maintenant elle ne vendrait que les produits cultivés par des juifs.

L'entreprise, qui commercialise des fruits et des légumes à la communauté ultra-orthodoxe pendant la shmita (l’année sabbatique), a annoncé qu'elle continuera ses activités même lorsque l’année sera terminée afin de «soutenir l'agriculture juive en Israël."

Selon la loi juive, tous les sept ans la terre doit se reposer et aucune récolte ne doit pousser. De nombreux ultra-orthodoxes juifs consomment des produits étrangers au cours de cette année sabbatique afin d'éviter d'utiliser les produits cultivés par les Juifs.

Une autre solution, proposée par Otzar Haaretz, est le Otzar Beit Din, une solution dans laquelle la Cour rabbinique a nommé comme représentants des agriculteurs qui cultivent des produits.

Les produits conservent le caractère sacré de Shmitah, mais peuventt être vendus par la Cour rabbinique à un juste prix. D'autres solutions comprennent des produits cultivés sous serres sur des lits détaché du sol, le stockage de produits cultivés l'année précédant Shmitah, des produire cultivées dans les Aravah et d’autres. Ce sont les principales sources de production de produits casher pour Otzar Ha'aretz pendant l’année Shmitah.

Dans une déclaration publiée lundi, Otzar Ha'aretz a annoncé que bien que l’année Shmita allait bientôt se terminer, la société prévoit de continuer à commercialiser des produits pour la communauté ultra-orthodoxe ainsi que pour le grand public "qui veut des produits de qualités dont le lieu de production peut être identifié par le consommateur.»

Le Directeur de Otzar Ha'aretz, Ika Ness, a expliqué la société de décision, en disant que "l'agriculture juive a besoin de soutien et nous, en tant que Sionistes, nous considérons que cela est notre mission."

Le directeur du marketing, Dore Lichtenstein, a déclaré que "tout le monde a le droit de savoir qui est derrière le produit qu'il achète, qui l’a fabriqué et qui l’a importé et s’il a été fabriqué en Israël."

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Racisme

Même auteur

Amiram Cohen

Même date

5 août 2008