Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3836 fois

ONU -

Victoire diplomatique pour la Palestine à l'Unesco

Par

Le conseil exécutif de l'agence de l'ONu pour la culture a approuvé par 40 voix sur 58, une recommandation d'attribuer à la Palestine le statut de membre à part entière. La Conférence générale devra approuver cette recommandation par une majorité des deux tiers le 25 octobre à Paris.

Victoire diplomatique pour la Palestine à l'Unesco

Une victoire symbolique peut-être, mais une victoire qui compte. Les Palestiniens ont engrangé mercredi une première victoire diplomatique dans leur quête d'une reconnaissance internationale d'un Etat, avec l'approbation d'une recommandation à l'Unesco
pour faire de la Palestine un membre à part entière de cette organisation. Les Palestiniens n'ont jusqu'à présent qu'un statut d'observateur à l'Unesco. 

Le conseil exécutif de cette agence a approuvé par 40 voix sur 58, une recommandation d'attribuer à la Palestine ce statut de membre à part entière. 4 pays ont voté contre, dont les Etats-Unis, et 14 se sont abstenus. L'Allemagne, la Lettonie et la Roumanie ont voté contre. La Belgique, le Danemark, la Slovaquie, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Italie et la Pologne se sont abstenus. 

la Conférence doit approuver la recommandation par une majorité des deux tiers

La recommandation sera soumise à la fin du mois à la Conférence générale de l'Unesco. Pour que la Palestine obtienne un statut d'Etat membre, la Conférence doit approuver la recommandation par une majorité des deux tiers de ses 193 membres, lors de sa session qui se tiendra du 25 octobre au 10 novembre à Paris où siège l'organisation. 

L'approbation de cette recommandation a une très forte portée symbolique à l'heure où les Palestiniens ont déposé une demande d'adhésion à l'ONU comme Etat membre à part entière via le Conseil de sécurité. 

Le conseil exécutif de l'Unesco, où n'existe pas de droit de veto, est le pendant du Conseil de sécurité, tandis que sa Conférence générale peut être comparée à l'Assemblée générale des Nations unies.  

A Ramallah, le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki avait dénoncé avant le vote "d'énormes pressions" contre la demande d'adhésion de la Palestine, en les attribuant aux Etats-Unis et à Israël

Menaces américaines sur le financement de l'Unesco

Dans la soirée, les Etats-Unis ont appelé "toutes les délégations" à voter "non à cette recommandation", dans un communiqué de l'ambassadeur américain à l'Unesco David Killion. Estimant cette démarche "inappropriée", L'ambassadeur américain a mis en garde contre le fait que ce dossier "peut potentiellement gravement ébranler la capacité de l'organisation à mener son important mandat". 

A Washington, l'élue Kay Granger, qui préside la commission de la Chambre des représentants chargée de répartir les fonds pour la politique étrangère américaine, a prévenu qu'elle allait s'"employer à mettre fin au financement" de l'organisation culturelle par les Etats-Unis. La France avait quant-à elle fait savoir qu'elle jugeait prématuré pour la Palestine de demander une adhésion pleine et entière à l'Unesco. 

Un changement de statut à l'Unesco permettrait à la Palestine de déposer des demandes de reconnaissance au Patrimoine mondial de l'Humanité pour des sites dans les territoires palestiniens occupés par Israël

Les Palestiniens comptent notamment présenter au Patrimoine mondial les candidatures de Bethléem, lieu de naissance du Christ, Hébron, pour le Caveau des Patriarches - la mosquée d'Ibrahim (nom musulman d'Abraham) - un site révéré à la fois par les juifs et les musulmans, et Jéricho. 

Source : L'Express

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

ONU

Même sujet

Reconnaissance Etat Palestinien

Même date

7 octobre 2011