Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1912 fois

Palestine -

Yatta se prépare à accueillir le retour d'Abu Ali Yatta et Naplouse Husam Khader et Saïd Al-Attaba, le plus ancien détenu palestinien

Par

199 prisonniers palestiniens devraient être libérés la semaine prochaine des geôles sionistes. Les Palestiniens se préparent à les accueillir en héros.

Yatta se prépare à accueillir le retour d'Abu Ali Yatta et Naplouse Husam Khader et Saïd Al-Attaba, le plus ancien détenu palestinien

Le camp de Balata prépare le retour chez lui de Husam Khader, membre du Conseil Législatif Palestinien
Ma'an News

Les habitants du Camp de Réfugiés de Balata, au sud de Naplouse, se préparent activement pour le retour de Husam Khader, qui devrait être libéré des prisons israéliennes après cinq années d'incarcération.

Balata est le camp le plus grand de Cisjordanie , et Khader est connu comme défenseur des droits des réfugiés, en Palestine ou en diaspora. Khader est respecté et apprécié par tous les partis politiques palestiniens pour son action politique forte sur la question des réfugiés.

Khader a été arrêté par l'armée israélienne le 17 mars 2003 et a été condamné à sept ans d'emprisonnement.

Tayseer Naseruallah, membre du comité des réfugiés au CLP, a qualifié Husam Khader d'icône des principes palestiniens pour ses positions décisives " à l'intérieur ou à l'extérieur de la prison", a-t-il dit.

Le retour de Khader parmi les Palestiniens aura un effet positif sur la situation politique, a-t-il dit.

Chez les Khader, tous attendent avec enthousiasme le moment de sa libération.

Um Mahmoud, une voisine âgée de Khader, a déclaré : "La nouvelle de la libération de Khader m'a rappelé le jour de son arrestation, que je n'oublierai jamais de toute ma vie. J'ai eu bien plus de chagrin ce jour là que lors de la Nakba (catastrophe de 1948) ou en 1967 à cause de la terrible manière israélienne de traiter les politiciens."

Dans le reste du camp, les habitants disent que la vie est revenue dans les quartiers, en particulier dans celui de Jafa, dans la partie nord est du camp, d'où vient Khader. Des dizaines de jeunes palestiniens s'affairent à peindre les murs du camp et à décorer les rues, préparant la fête d'accueil que recevra Khader.

Khader, et 198 autres Palestiniens, doivent être libérés des prisons israéliennes dans les jours prochains.

Yatta se prépare à accueillir le retour chez lui d'Abu Ali Yatta, après 28 ans d'incarcération dans les prisons israéliennes
Ma'an News

La ville de Yatta, au sud d'Hébron, a dit aujourd'hui qu'elle se préparait à recevoir Mahmoud Mohammad Ibrahim Abu Ali Yatta, emprisonné depuis longtemps dans les prisons israéliennes, qui devrait être libéré dans la semaine.

La libération d'Abu Ali Yatta fait partie de ce qui est qualifié de "geste de bonne volonté" par le gouvernement israélien. Yatta a passé 28 ans dans les geôles d'Israël.

Le Secrétaire du Fatah à Yatta, Ali Al-Harini, a dit qu'il y aurait une fête sur la terrain de jeux "Martyr Wafa" pour l'arrivée d'Abu Ali Yatta dans la petite ville.

Les représentants de plusieurs factions de l'OLP participe à l'organisation de l'événement.

La célébration fera d'Abu Ali Yatta un symbole national, et commémorera son retour dans le secteur, où il occupera son poste de membre du Conseil Législatif Palestinien, auquel il a été élu pendant qu'il était en prison.

Le conseil municipal de Yatta et la compagnie d'électricité ont promis de s'assurer que la réception se passe sans anicroches, disant qu'ils considéraient que c'était une occasion nationale.

Selon Muhammad Abu Zahrah, le porte-parole du comité d'information de la fête, des équipes ont commence à décorer les rues et à accrocher des affiches et des banderoles de bienvenue.

Ce sera pour Yatta un jour historique parce que la question des prisonniers est une priorité majeure pour le peuple palestinien.

Le plus ancien détenu palestinien en Israël va être libéré
La Voix du Nord

Depuis l'annonce de la prochaine libération de son fils Saïd Al-Attaba, détenu en Israël, Widad Al-Attaba, 78 ans, ne dort plus. « Cela fait trente-deux ans que j'attends son retour. Saïd aime les feuilles de vigne farcies... je vais lui en préparer le jour de sa sortie », dit-elle d'une voix émue.

Widad attend dans leur maison de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie , le retour de son fils, le plus ancien détenu palestinien en Israël, qui doit être relâché la semaine prochaine. Détenu depuis 1977, il a été condamné à la prison à vie pour le meurtre d'un soldat israélien, alors qu'il était membre du parti FIDA, une scission du Front démocratique de libération de la Palestine.

Israël avait jusque-là refusé de le libérer car il faisait partie des prisonniers « ayant du sang sur les mains ». Mais Saïd Al-Attaba, 56 ans aujourd'hui, figure bien parmi les cent quatre-vingt-dix-neuf prisonniers dont la libération a été approuvée par une commission ministérielle israélienne. Depuis, la famille prépare le retour tant attendu.

Des douceurs sont préparées ainsi que des jus de fruit pour le jour J. La maison fait peau neuve : les meubles sont lustrés, les canapés arrangés et le sol frotté. Des portraits de Saïd ornent les murs, et des messages envoyés à la famille depuis la prison ont été encadrés.

« Je compte les minutes et les secondes en attendant son retour, et je ne ferme plus les yeux », confie Widad. En raison de sa santé fragile, cela fait plus de deux ans qu'elle n'a pas rendu visite à son fils en prison...


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Maan News

Même date

24 août 2008