Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2449 fois

Bethléem -

Zone industrielle de Bethléem

Par

Le projet de zone industrielle de Bethléem a été lancé le 24 juin 2008 avec la signature d’un protocole d’accord entre le Président de la République française Nicolas Sarkozy et le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Ce projet s’inscrit dans le prolongement de la Conférence internationale des donateurs pour l’Etat palestinien tenue à Paris le 17 décembre 2007, qui avait souligné l’importance du soutien au secteur privé pour relancer l’économie palestinienne, dans le cadre d’un Plan de réforme et de développement palestinien (PRDP) 2008-2010 où l’industrie est considérée comme un secteur clé.

Le projet vise à faciliter le développement du tissu industriel de Bethléem et la création d’emplois (entre 500 et 1000) par l’aménagement durable d’un parc d’activités au sud de l’agglomération. Il s’agit également d’appuyer les petites et moyennes entreprises dans le développement de nouvelles pratiques destinées à renforcer leurs positions sur le marché local et à l’export, tout en améliorant leurs pratiques environnementales.

Le projet comprend deux composantes : (i) le financement sur subvention à l’Autorité Palestinienne des infrastructures externes permettant de raccorder la zone industrielle aux réseaux d’eau, d’assainissement, d’électricité et routier et le renforcement des capacités des entités publiques en charge de leur mise en œuvre ; (ii) le financement d’activités visant à renforcer l’attractivité de la zone industrielle pour les entreprises locales.

Le 4 juin 2009, l’Agence française de développement a signé une convention de financement de 10 millions d’euros avec l’Autorité Palestinienne, représentée par le Ministère du Plan et du Développement Administratif (MOPAD), pour le financement des infrastructures permettant de soutenir l’attractivité de la zone industrielle de Bethléem.

L’accord de concession précisant les termes du partenariat public-privé pour le développement de la zone industrielle a été signé lundi 29 mars 2010 par Hassan Abu Libdeh, Ministre de l’Economie Nationale et Président du Conseil d’Administration de la PIEFZA, et Samir Hazboun, Président du Conseil d’Administration de la société franco-palestinienne BMIP (cf. infra).

L’ensemble des études détaillées ont été effectués pour les infrastructures externes. Les travaux de raccordement aux réseaux d’eau et d’électricité devraient démarrer très rapidement. Des études complémentaires sont en cours pour la route d’accès et le système d’assainissement.

La construction du bâtiment administratif par la BMIP a démarré récemment et une cérémonie de pose de la première pierre est prévue jeudi 8 avril 2010 à Bethléem en présence du Ministre français de l’Industrie Christian Estrosi. Ce bâtiment est le premier bâtiment en Palestine à avoir été conçu suivant les règles HQE (Haute Qualité Environnementale).

Le projet est mis en œuvre sur le terrain par plusieurs acteurs :

- Un comité de pilotage franco-palestinien a été mis en place pour donner les grandes orientations stratégiques du projet. Il est composé côté palestinien de Hassan Abu Libdeh, Ministre de l’Economie Nationale, Salah Tamari, Gouverneur de Bethléem, Victor Batarseh, Maire de Bethléem, Samir Hazboun, Président de la Chambre de Commerce et d’industrie de Bethléem et Président du conseil d’administration de la société franco-palestinienne BMIP et Ahmad Hassasneh, Directeur Général de PIEFZA ;
côté français siègent Valérie Hoffenberg, Représentante spéciale de la France pour la dimension économique, culturelle, commerciale, éducative et environnementale du processus de paix au Proche-Orient, Pierre Dusquesne, Ambassadeur chargé des questions économiques, de reconstruction et de développement, Frédéric Desagneaux, Consul Général de France à Jérusalem, Hervé Conan, Directeur de l’AFD à Jérusalem et Corinne Evens, Présidente de la Fondation Evens ;

- PIEFZA (« Palestinian Industrial Estate and Free Zone Authority ») est l’autorité publique en charge des zones industrielles dans les territoires palestiniens. Elle est le maître d’ouvrage du projet pour ce qui concerne la route d’accès et les infrastructures électriques et porte également les politiques publiques de promotion de l’investissement dans les zones franches palestiniennes ;

- BMIP (« Bethlehem Multidisciplinary Industrial Park Company ») est une société mixte franco-palestinienne. En tant que concessionnaire, elle a la responsabilité de réaliser les infrastructures internes au site, de faire construire les parties communes, ainsi que le cas échéant les locaux industriels destinés à la location, de coordonner les opérateurs publics pour la réalisation des infrastructures externes, et de commercialiser et gérer la zone ;

- PWA (« Palestinian Water Authority ») est maître d’ouvrage de la composante eau et assainissement du projet.


Autres articles du Consulat de France à Jérusalem sur le sujet :

8 avril 2010 : Le ministre de l’Industrie Christian Estrosi pose la première pierre de la zone industrielle de Bethléem

Zone industrielle de Bethléem : signature de l’accord de concession entre PIEFZA et BMIP (29 mars 2010)

Source : http://www.consulfrance-jerusalem.org

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Normalisation

Même auteur

Consulat de France Jérusalem

Même date

9 avril 2010