Palestine - ISM France

analyse

Cisjordanie occupée - 3 juin 2019

L’accès à l’eau potable est un droit humain. Alors pourquoi la Palestine est-elle une exception ?

Par Ramzy Baroud - Article lu 837 fois

L’accès à l’eau potable est un droit humain. Alors pourquoi la Palestine est-elle une exception ? Le libre accès à l'eau potable est un droit humain fondamental. Il ne s’agit pas simplement d’une affirmation de bon sens, mais également d’un engagement juridique contraignant inscrit dans le droit international.

En novembre 2002, le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU a adopté
l'Observation générale n° 15 sur le droit à l'eau : « L’eau est une ressource naturelle limitée et un bien public ; elle est essentielle à la vie et à la santé. Le droit à l’eau est indispensable pour mener une vie digne. Il est une condition préalable à la réalisation des autres droits de l’homme. » (Article I.1)



deranalyse

Lieu : Cisjordanie occupée

  1 / 34  

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

Par lieu
Par sujet
Par Auteur