Palestine - ISM France

analyse

Tulkarem - 12 mars 2012

Les Palestiniens de Tulkarem résistent à l'occupation israélienne

Par Alternative Information Center - Article lu 5949 fois

Les Palestiniens de Tulkarem résistent à l\'occupation israélienne Tulkarem. La ville résiste, coincée entre le mur d'apartheid qui étrangle le marché du travail et onze usines chimiques israéliennes qui contaminent les terres et les poumons. Tulkarem, une ville palestinienne, au nord-ouest de la Cisjordanie, avec 60.000 habitants, deux camps de réfugiés et 58 villages sur son district.
La ville était riche : dans le passé, elle était une référence économique et commercial car une étape sur les routes commerciales entre la Syrie et l'Egypte, grâce à la ligne ferroviaire turque qui traverse la ville. Aujourd'hui, Tulkarem est en train de mourir. En 1984, les autorités israéliennes ont donné à un ancien militaire l'autorisation de construire dans la ville une usine chimique pour le recyclage du plastique. L'usine Gishuri, auparavant située dans la ville israélienne de Netanya (à 12km de Tulkarem), a été déplacée à Tulkarem car les habitants de Netanya avaient porté plainte contre l'usine pour pollution. Pour installer Gishuri à Tulkarem, l'armée israélienne a "confisqué" 2,2 ha de terre appartenant à la famille palestinienne Abu Sham'a.



deranalyse

Lieu : Tulkarem

  1 / 12  

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

Par lieu
Par sujet
Par Auteur