Palestine - ISM France

analyse

France - 17 septembre 2018

Sous la reconnaissance des crimes coloniaux le maintien des hiérarchies raciales

Par Youssef Girard - Article lu 1361 fois

Sous la reconnaissance des crimes coloniaux le maintien des hiérarchies raciales Jeudi 13 septembre 2018, Emmanuel Macron a fait une déclaration à l'attention de la veuve de Maurice Audin à propos de la disparition de son mari durant la Bataille d'Alger (1957). Par cette déclaration, le Président de la République reconnaît « la responsabilité de l’État » français concernant l'emploi de la torture et les disparitions durant la Révolution algérienne (1954-1962). Certains se sont empressés de qualifier cette déclaration « d'historique » en raison de sa rupture avec le discours officiel qui prévalait jusqu'à présent (1).



deranalyse

Sujet : Néocolonialisme

  1 / 65 precedent

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

Par lieu
Par sujet
Par Auteur