Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3156 fois

Bilin -

« Aucune armée, aucune prison et aucun mur ne nous arrêteront »

Par

Cette lettre d’Abdallah Abu Rahmah a été transmise par ses avocats.

A tous nos amis, Je commence cette nouvelle décennie emprisonné dans un camp de détention militaire. Néanmoins, depuis cette cellule de l’occupation, j’entame cette nouvelle année avec détermination et espoir. Je sais que la campagne militaire d’Israël pour emprisonner la direction de la lutte populaire palestinienne montre que notre lutte non violente est efficace. L’occupation est menacée par notre mouvement en expansion et c’est pourquoi elle essaie de nous faire taire. Ce que les dirigeants israéliens ne comprennent pas, c’est que la lutte populaire ne s’arrêtera pas avec notre emprisonnement.

« Aucune armée, aucune prison et aucun mur ne nous arrêteront »


Que nous soyons confinés dans la prison à ciel ouvert qu’est devenue Gaza, dans les prisons militaires en Cisjordanie , ou dans nos propres villages encerclés par le mur d’apartheid, que nous soyons arrêtés et persécutés, tout cela ne nous affaiblit pas. Cela ne fait que renforcer notre détermination à faire de 2010 une année de libération par la résistance non armée de la base populaire contre l’occupation.

Le prix que moi et beaucoup d’autres payons pour la liberté ne nous décourage pas. Je fais le vœu que mes deux jeunes filles et mon petit garçon n’aient pas à payer ce prix avec moi. Mais pour mon fils et mes filles, pour leur avenir, nous devons continuer notre lutte pour la liberté.

Cette année, le Comité de Coordination de la Lutte Populaire poursuivra nos actions de 2009, une année au cours de laquelle vous avez amplifié nos manifestations populaires en Palestine par les campagnes de boycott international et les actions juridiques internationales sous juridiction universelle.

Dans mon village, Bil’in, le magnat israélien Lev Leviel et Africa-Israël, le trust qu’il contrôle, sont impliqués dans la construction illégale de colonies sur notre terre volée, ainsi que sur les terres de beaucoup d’autres villages et villes palestiniens. Adalah-NY mène une campagne internationale visant à montrer que les crimes de guerre ont un prix.

Notre village a intenté une action en justice contre deux compagnies canadiennes pour leur rôle dans la construction et le marketing de deux nouvelles unités de colonies sur la terre du village isolée par le mur d’apartheid d’Israël. Les poursuites ont commencé devant les tribunaux canadiens l’été dernier, et sont en cours.

Bil’in est devenu le cimetière des sociétés immobilières israéliennes. Les unes après les autres, ces sociétés sont menacées de faillite car les coûts des constructions sur la terre palestinienne volée sont plus élevés que les bénéfices.

Contrairement à Israël, nous n’avons ni armes nucléaires ni armée, mais nous n’en avons pas besoin. La légitimité de notre cause nous vaut votre soutien. Aucune armée, aucune prison et aucun mur ne peuvent nous arrêter.

Bien à vous,
Abdallah Abu Rahmah
depuis le camp de détention militaire d’Ofer

Source : Popular Struggle

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Résistances

Même date

8 janvier 2010