Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4353 fois

France / Gaza -

"FTOOR POUR GAZA", LA RESISTANCE CONTINUE !

Par

Le projet « Ftoor pour Gaza » a été lancé dans l’urgence, suite à l’attaque de Gaza par l’armée sioniste, pour venir en aide aux familles ayant tout perdu dans le bombardement de leurs maisons et permettre aux Palestiniens de résister.
Nous étions à ce moment-là en pleine période de Ramadan. Nous avons donc appelé notre opération « Ftoor pour Gaza » car notre but était d’apporter des colis alimentaires à ces personnes démunies, afin qu’elles puissent rompre leur jeûne chaque soir.

'FTOOR POUR GAZA', LA RESISTANCE CONTINUE !

Bien que le mois béni de Ramadan soit terminé, nous maintenons notre action (en conservant le même nom) car Gaza continue à avoir besoin de notre aide.

Des centaines de milliers de personnes ont dû fuir pour aller se réfugier dans les villes comme Khan Younis, Rafah ou Gaza City. Pour exemple, les 27.000 habitants de Abassam et les plus de 10.000 habitants de Khuza’a sont partis se réfugier à Khan Younis. Le village de Khuza’a, où a eu lieu un massacre, ainsi qu'Abassan et d’autres villages, sont désormais sous contrôle total de l’armée sioniste israélienne.

C’est cette même armée israélienne qui a intensifié ses bombardements sur Gaza au premier jour de l’Aïd, sans aucun respect de la trêve, tuant plus d’une dizaine d’enfants.

A ce propos, ce jour de l'Aïd el Fitr, normalement jour de fête pour marquer la fin du Ramadan, fut rebaptisée à Gaza : Aïd Shuhada (fête des martyrs)…

Toutes nos pensées vont vers les plus de 1.400 morts de Gaza, les blessés, tout le peuple palestinien, sans oublier les martyrs de Cisjordanie , tués alors qu’ils manifestaient en soutien à leur frères de Gaza, et tous les prisonniers.

Nous voulons aussi rendre hommage à tous ces héros de Gaza, à commencer par notre équipe « Ftoor pour Gaza » qui, dans ces moments si terribles et qui les touchent personnellement, continuent à faire preuve de courage, de force, de dévouement. Ils continuent à aider les leurs au péril de leur propre vie ! 

Un immense respect pour eux ainsi que pour tous ces médecins, ambulanciers, journalistes, résistants et simples citoyens qui se battent heure après heure, jour après jour, pour les autres en se mettant en danger eux-mêmes, sans oublier nos amis internationaux qui ont fait le choix de rester !

C’est parce que nos amis palestiniens continuent à lutter pour leur survie que nous ne lâchons pas et que nous continuerons à résister à leurs côtés ! Le régime sioniste cherche par tous les moyens, depuis plus de 65 ans, à les faire partir de Palestine, nous les aiderons, autant que nous pourrons, à y rester.

Photo

Voici un nouveau point en date 31 juillet sur nos actions :


Pour commencer, nous sommes heureux de vous annoncer que Raiss Tijani parraine également « Ftoor pour Gaza » via son association Oumma Solidarity dont voici les liens :

https://www.facebook.com/raisstijaniofficiel?fref=ts
https://www.facebook.com/oummasolidarity

Ce qui fait qu’aujourd’hui, nous sommes trois associations à travailler ensemble, main dans la main, afin d’atteindre plus de personnes ayant un besoin urgent d’aide. Le temps est à l’unité des cœurs, l’unité des corps, ne faisant qu’un, face au sionisme !

Nous avons à ce jour récolté 18.616,50 euros, soit 17.343,50 euros retirés directement par notre équipe à Gaza et 1.273 euros de frais Western Union.

Photo

Comment vos dons ont été distribués sur le terrain :

Nabila Kilani a aidé 120 personnes réfugiées dans l'Eglise orthodoxe le 1er jour de l’Aïd, qui sont devenus au 2ème jour 190 personnes après que l’école de l’ONU ait été bombardée.

Des citernes d'eau ont été mises en place, mais il faut les remplir tous les jours (soit 45 euros par jour). (vidéo ci-dessous)

Premiers jours de distribution : plats palestiniens, riz-poulet + de l’eau...

Avec la coopération de l'association Oumma Solidarity, 900 personnes ont pu manger et pour le jour de l'Aïd, une distribution de bonbons et chocolats a été faite pour env. 250 enfants.

Nabila Kilani vient de découvrir des endroits où des familles se sont cachées et qui n’ont aucune aide. Elle a pu apporter de l’aide à 70 personnes à un endroit et 35 personnes à un autre.

Elle a également pu aider env. 1.000 personnes à l’hôpital de Shifa en leur apportant principalement de l’eau, des dattes et des yaourts.

Nabila Kilani, déplacée de Beit Laya suite aux bombardements, se trouve désormais à Gaza City. Depuis le début de l’offensive, Nabila a perdu 2 enfants de son centre (2 frères), 7 membres de sa famille dont 5 enfants. Et hier 30 juillet à 5h du matin, l’immeuble qu’elle occupait avec sa maman à Gaza-ville, a été la cible d’un missile.



Mahmoud Mohammed Hassan Fayad, à Beit Hanoun, a pu aider au moins 120 familles en distribuant des colis alimentaires et 26 familles en leur apportant une aide financière et/ou zakat el fitr soit 146 familles aidées.

Suite au bombardement de sa maison et à l’occupation des terres à Beit Hanoun, Mahmoud s’est déplacé à Rafah.

Bassam A. a pu aider 30 familles à Abassan et Khan Younes (refugiés d’Abassan) en colis alimentaires, aide financière et/ou zakat el fitr.
Bassam a été déplacé et est réfugié à Khan Younes. Sa maison a été bombardée. Et les corps de ses cousins martyrs tués il y a maintenant 9 jours, à Abassam, n’ont toujours pas pu être récupérés pour être enterrés dignement.

Yehia Adel Abu Odeh, et Ahmad Mohammed Abu Shawish à Nuseirat/Gaza/Deir El Balah, ont pu aider environ 90 familles en distribuant des colis alimentaires et apportant une aide financière et/ou zakat el fitr.
En revenant du Western Union, Yehia a failli perdre la vie suite à un bombardement à coté de lui.

Sous les bombardements, Yehia compose un chant en l'honneur de la population de Gaza



Avant hier, la maison des voisins d’Ahmad a été bombardée. 5 enfants ont été blessés. Il les a accompagnés dans les ambulances pour l’hôpital. Le père de ces enfants est mort.

Raed Saleem Hasan Abu Owda et Hanan Sameer Abu Owda, à Khan Younes, ont pu aider 50 familles en distribuant des colis alimentaires, en apportant une aide financière et/ou zakat el fitr.

Souhad Kullab a pu aider 27 familles en distribuant des colis alimentaires et 36 familles en leur apportant une aide financière et/ou zakat el fitr, à Khan Younes.

Kifah Soliman Qudaih a pu aider 25 familles, avant de devoir se réfugier à Khan Younes, lorsqu’il était à Khuza’a.
Actuellement à Khan Younes, il aide dans l’école où se trouvent les réfugiés de Khuza’a.
Le 22 juillet, Kifah nous contactait pour nous indiquer que les tanks de l’armée israélienne étaient entrés dans Khuza’a. Le village a été assiégé pendant plus de 24h. Les forces d’occupation sioniste tiraient sur tout ce qui bougeait, y compris les femmes et enfants qui voulaient fuir de peur. Aucune ambulance ne pouvait entrer. De France, nous avons tenté d’appeler le Croissant Rouge pour comprendre pourquoi ils ne s’y rendaient pas… l’armée israélienne les en empêchait. Au 2ème jour de siège, de bombardements, de raids intensifs, la maison de Kifah a été bombardée. Nous avons eu à ce moment-là notre ami au téléphone qui ne savait même pas où se trouvait sa famille. Les ambulances qui tentaient de rentrer pour aller chercher les blessés se faisaient tirer dessus.
Depuis Kifah a retrouvé sa famille dans une école à Khan Younes.

Photo

Waleed M.R. Abu Dubaa a pu aider 40 familles à Rafah en distribuant des colis alimentaires, en apportant une aide financière et/ou zakat el fitr.
Waleed a dû quitter sa maison car elle a été gravement endommagée. Lundi, nous apprenions que 9 membres de la belle-famille de son frère avaient été tués.

Ghada Mahmoud Mokdad, qui vient de rejoindre l’équipe, est originaire de Beach Camp à Gaza-ville, quartier d’où étaient originaires les 10 enfants tués par le bombardement du jardin d’enfant le jour de l’Aïd.
Aujourd’hui, 31 juillet, à l’église orthodoxe ou se trouvent des réfugiés à Gaza City, Ghada a apporté nourriture et médicaments. Elle a aidé 2 familles financièrement et elle a distribué de l’eau à l’hôpital de Shifa et de Nasser à Gaza-ville, pour 40 personnes.

Ces faits que nous vous relatons, de nos amis sur place, ne sont que quelques exemples de ce que toute la population de Gaza subit actuellement.
Malgré les risques et la mort omniprésente autour d’eux, ils continuent à aider et à résister.

Photo

La situation est catastrophique à Gaza. Ils manquent de tout. Suivant les indications de notre équipe à Gaza, les besoins de 1ère urgence sont : de l’eau, du lait pour bébé, des produits alimentaires de base, des trousses de 1er secours, des médicaments.
Nabila nous fait savoir qu’elle a la possibilité d’acheter des médicaments auprès d’un grossiste pharmacien.

A noter que les chiffres que nous vous donnons évoluent constamment que ce soit pour le nombre de martyrs, de blessés, de déplacés, ou bien de familles aidées, de dons reçus et redistribués.

Frais relatifs à la logistique : les dons permettent également de rembourser les acteurs qui engagent des frais pour la réalisation et le suivi de l'initiative : communications téléphones France -> Gaza et Gaza -> Gaza, frais de déplacements des Palestiniens à Gaza.


Rose Blanche, qui a initié ce projet, remercie tous les donateurs. Elle remercie également pour le soutien, l’organisation logistique, la communication et la participation financière : Orléans-Loiret Palestine, ISM-France, ainsi que les membres actifs de l'Equipe Gaza nommée ci-dessus et de l'Equipe France, à savoir : Karide (Marseille), Naima (Strasbourg), Camilla (Paris), Billal (Lille), Abdelkrim (Montpellier), ainsi que toutes les personnes anonymes ayant lancé des initiatives pour récolter des fonds, en l’occurrence à Orléans (confection et vente de gâteaux).

Continuez à envoyer vos dons, à encourager votre entourage à faire de même, à vous mobiliser, à dénoncer cette barbarie. L’entité sioniste doit payer pour ses crimes. Des milliers de familles sont actuellement sans toit, ni ressource.

Depuis Gaza, nos amis entendent nos voix et ça les aide à tenir le coup ! Ils vous remercient pour votre soutien, et nous aussi.

D'autre part, nous sommes en train de réfléchir sur la possibilité de faire venir nos amis de Gaza en France, afin qu'ils puissent témoigner de leurs actions, menées dans des conditions extrêmes, et vous rencontrer.

Que Dieu vous protège !

Pour toute information et mise à jour des actions :
Retrouvez "Ftoor sur Gaza" sur Facebook :


Photo

Dernières photos reçues des distributions de packs d'eau, l'eau étant devenue, dans cet épouvantable chaos créé volontairement par le régime sioniste sanguinaire et génocidaire, l'élément vital manquant, plus encore que la nourriture, aux Palestiniens de Gaza.

Photo

Photo

Photo

Photo


Rappel des consignes pour les dons :
Orléans-Loiret Palestine, ISM-France


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France / Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

Ftoor pour Gaza

Même date

7 août 2014