Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4649 fois

Bethléem -

"Israël" coupe en deux la vallée de Crémisan

Par

La justice d’occupation israélienne s'est prononcée en faveur de la construction du mur de séparation dans la vallée palestinienne de Crémisan, près de Bethléem, a indiqué vendredi une association catholique qui réclamait l'abandon du projet. Une commission spéciale d'appel israélienne, statuant sur les confiscations de terres, a approuvé cette semaine un tracé du mur qui va couper en deux la vallée de Crémisan, a précisé la Société Saint-Yves de Jérusalem dans un communiqué, en jugeant la décision "très problématique et injuste".

'Israël' coupe en deux la vallée de Crémisan

Le Monastère de Crémisan et les terrasses cultivées qui couvrent la vallée de Crémisan, bientôt inaccessibles et volées aux agriculteurs palestiniens de Beit Jala par le mur de l'occupation sioniste
La commission a ainsi rejeté les recours présentés par les propriétaires fonciers de la vallée de Crémisan et par la Société Saint-Yves, qui représentait les religieuses d'un couvent salésien également affectées par le tracé du mur.

Depuis plus d'un siècle, les Palestiniens chrétiens de Beit Jala, à proximité de Bethléem en Cisjordanie occupée, cultivent les coteaux de Crémisan.

Mais la construction de la barrière israélienne, que les Palestiniens ont baptisé "mur de l'apartheid", doit séparer Bethléem, Beit Jala et les villages voisins de la vallée de Crémisan qui va basculer du côté « israélien » de la clôture.

Les Palestiniens de la région sont convaincus que le tracé du mur a pour objectif de les spolier de leurs terres. Ils accusent « Israël » d'avoir programmé l'annexion des zones limitrophes de Bethléem afin de séparer cette ville palestinienne de Jérusalem, distante de seulement cinq kilomètres.

En octobre 2012, l'Assemblée des évêques catholiques de Terre sainte avait condamné le tracé planifié par le projet du mur dans la vallée de Crémisan en indiquant que "les décisions de confiscation affecteraient le village d'Al Walaja, ainsi que la vie de 58 familles chrétiennes de Beit Jala, dont la subsistance dépend essentiellement de cette terre".

Deux congrégations locales salésiennes, installées depuis 1891, sont également touchées par le projet de barrière.

La plainte des agriculteurs de Crémisan, une vallée pittoresque de 170 hectares, remontait à 2006. Les plaignants n'ont plus comme seul recours que de saisir la Cour suprême de l’occupation.

Dans un avis rendu le 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) a considéré la barrière illégale et exigé son démantèlement, de même que l'Assemblée générale de l'ONU. « Israël » excipe de raisons sécuritaires pour justifier sa construction.

Photo


Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Al Manar

Même date

28 avril 2013