Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4808 fois

Afrique du Sud -

11ème jour de route pour le convoi "Africa to Gaza", qui traverse la Tanzanie (vidéo)

Par

Le premier convoi terrestre sud-africain d'aide pour Gaza a parcouru jusqu'à maintenant 4.000 km. Les 21 militants et leur dizaine de véhicules ont quitté Durban (Afrique du Sud) le 26 juin et espère atteindre Gaza à la fin juillet. Il transporte des fournitures médicales, du lait en poudre, des générateurs et des matériaux de construction. Le chef du convoi, Sheik Walid el-Saadi, a été interviewé par téléphone par Press TV lundi 4 juillet.

11ème jour de route pour le convoi 'Africa to Gaza', qui traverse la Tanzanie (vidéo)

Press TV : M. el-Saadi, pouvez-vous nous raconter par quelles étapes est passé le convoi, et celles qui vous attendent avant d'atteindre Gaza.

El-Saadi : Merci beaucoup pour cet entretien sur votre programme. Comme vous le savez, nous avons quitté Durban dimanche dernier [26 juin] pour le Botswana. Là; nous avions deux rendez-vous, l'un à Gaborone et l'autre à Francistown, où nous attendait un rassemblement et nous avons parlé aux gens des difficultés du peuple palestinien et des atrocités qu'il subit.

Nous avons ensuite continué sur la Zambie et sommes passés par Lusaka, où nous avons passé deux nuits. Là aussi, nous avions deux programmes de sensibilisation à la Palestine et ce qui s'y passe.

Nous avons également livré de l'aide alimentaire aux populations des villages car notre but n'est pas seulement de rencontrer la population de Gaza mais aussi de rencontrer la population d'Afrique. Nous donnons aussi aux Africains sur notre chemin. Nous les avons inclus dans notre programme. Nous avons distribué des livres, des saints Corans aux gens.

Après Lusaka, nous sommes arrivés à Serenje où nous avons passé une nuit. Nous avons rencontré la communauté, nous leur avons parlé de la Palestine, et nous leur avons livré de l'épicerie, des livres, de la littérature islamique et la traduction du Saint Coran.

Nous avons quitté Serenje pour Mpika, et de là, Mbeya, qui est à la frontière de la Tanzanie.

Press TV : Mr. el-Saadi, nous avons entendu dire que la principale préoccupation du convoi africain d'aide pour Gaza est l'annonce des autorités égyptiennes qu'elles n'autoriseraient pas ce convoi à passer sur les routes égyptiennes. Qu'envisagez-vous de faire si l'Egypte ne vous donne pas l'autorisation de traverser le territoire égyptien ? Vous avez bien sûr entendu parler des menaces d'Israël contre la Flottille de la Liberté 2. Qu'allez-vous faire si vous n'êtes pas autorisé à entrer à Gaza ?

El-Saadi : C'est une éventualité parce que, vous savez, nous ne pouvons pas prédire si les Israéliens feront pression sur les Egyptiens pour nous autoriser ou non. Mais nous avons fait tout notre possible.

Nous avons informé le gouvernement égyptien. Nous avons préparé ce convoi pendant six mois, je suis allé à l'ambassade égyptienne, nous leur avons écrit et nous leur avons expliqué exactement ce que nous faisions.

Je suis allé moi-même au ministère des Affaires étrangères, au Caire, et je leur ai expliqué exactement ce que nous faisions, le nombre de camions, le nombre de participants... et j'espère qu'ils vont nous donner le feu vert. Mais il est possible qu'ils nous bloquent.

Il s'agit d'un voyage de 10.000 km, sur les routes les plus dures au monde. Ce matin, nous avons fait du 20-30km à l'heure à cause des routes étroites et des énormes nids-de-poule où les pneus s'enfoncent et ne sortent pas.

C'est un voyage très difficile et j'espère que le gouvernement égyptien ne nous bloquera pas car ce serait un désastre. Beaucoup de gens et d'organisations sont impliqués avec nous dans cette initiative.

Nous avons le soutien de notre gouvernement. Le gouvernement sud-africain soutient notre mission.

Prions pour qu'à partir de maintenant et jusqu'à ce que nous arrivions, le gouvernement égyptien change d'avis et comprenne qu'ils doivent nous laisser passer. Ils ont donné des visas aux 21 membres de notre équipe, et ils savent qui sont les participants à cette mission. C'est perturbant pour moi et tous les gens d'imaginer que notre convoi rencontre des problèmes pour aller à Gaza.


- Voir la vidéo et écouter l'entretien (en anglais) ici.

- Suivre le convoi sur Facebook

Photo

Photo

Photo



Source : Press TV

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Afrique du Sud

Même sujet

Actions

Même auteur

Africa to Gaza Convoy/Press TV

Même date

6 juillet 2011