Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2172 fois

Negev -

250 citoyens d'Israël menacés par leur gouvernement de perdre leurs logements

Par

> yallylivnat@gmail.com

La tribu El-Uqbi est constituée de 1.200 membres. Ils vivent aujourd'hui dans le village non reconnu Al-Qrein, dans le Néguev israélien. Aujourd'hui, ils ont reçu des ordres de démolition de leurs maisons. Voici leur histoire.

1951 : Expulsés de leurs terres par l'armée israélienne, pour la construction de la ville actuelle Rahat. Ils possèdent toujours les papiers qui indiquent que le déplacement n'est que pour 6 mois, et qu'on leur demande de rester sur une certaine parcelle de terre jusqu'à ce qu'ils soient autorisés à revenir sur leur terre ancestrale. Ils vivent toujours sur cette parcelle, dans des conditions qui empirent, parce que l'endroit est maintenant surpeuplé, les détritus ne sont pas enlevés et les rats mordent les jeunes comme les vieux.

Dans les années 70, 80 et 90 et le début de ce siècle, les gens du village se sont tournés vers les tribunaux, vers les politiciens, vers les autorités qui s'occupent de planification.

Bien que tous aient été d'accord avec les gens d'El-Uqbi, rien n'a été fait. Ils ont adressé une pétition à la Cour Suprême, représentés par l'Association pour les Droits Civiques en Israël, contre la décision que le village de Givot Bar serait pour exclusivement pour la population juive, après que Barak, alors Premier Ministre israélien, ait dit qu'il soutenait leur demande de faire de ce lieu leur nouveau village.

A nouveau, en dépit des déclarations disant que "ce dossier est l'un des plus difficiles que nous ayons rencontré", la Cour Suprême ne leur a apporté aucune aide.

25 avril 2006 : Jour du Souvenir de l'Holocauste… ils reçoivent les avertissements de démolition.

10 juillet 2006 : l'Autorité pour la "Promotion" des Bédouins (notre "Bureau des Affaires indiennes") a enfin reçu le Comité de Village pour une réunion. Le but était de discuter des différentes options pour la re-localisation de la tribu vers un endroit reconnu par le gouvernement comme étant le leur. Le Comité du Village a demandé le compte-rendu de la réunion, de manière à faire part des différentes options aux gens du village. Malgré des dizaines de demandes, ils n'ont toujours pas reçu ces minutes.

18 octobre 2006 : le gouvernement dépose auprès du tribunal une requête pour des ordres de démolition. La requête du gouvernement déclare que les gens vivant là sont "inconnus", en dépit du fait qu'ils y vivent depuis leur naissance, depuis au moins 40 ans. Parce que ces gens sont "inconnus", ils n'ont aucun moyen pour protéger leurs maisons.

5 décembre 2006 : le tribunal accepte la requête pour les ordres de démolition.

2 avril 2007 : les villageois écrivent au Ministre Shitrit, après qu'il ait déclaré : "Une injustice historique a été faite à ces gens", demandant une réunion au cours de laquelle pourrait être discutée une solution possible à leur situation impossible.

Ce matin, 26 avril 2007 : le gouvernement d'Israël envoie les ordres de démolition pour les maisons de 35 familles élargies.
Ils n'ont bien sûr aucune possibilité de vivre ailleurs – cela fait longtemps qu'ils auraient bougé si cela avait été possible. Pour le gouvernement, la solution est la démolition – mais qu'en est-il d'une solution à ce problème, que le gouvernement a créé il y a presque 60 ans ???

S'il vous plaît, informez vos représentants.

Pour plus d'informations :

Yeela Livnat Raanan
Regional Council for the Unrecognized Bedouin Villages in the Negev (RCUV) - Conseil Régional pour les Villages bédouins du Néguev non reconnus
tél. 054 7487005

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Negev

Même auteur

Yeela Raanan

Même date

27 avril 2007