Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2832 fois

Palestine occupée -

27 septembre 2013 : les Palestiniens debout contre l'occupation au nom d'Al-Quds, la capitale palestinienne

Par

Des protestations ont éclaté dans toute la Palestine occupée ce vendredi 27 septembre, au nom d'Al-Qods, contre sa judaïsation, contre les incursions des occupants israéliens dans la Mosquée Al-Aqsa, le troisième lieu saint de l'Islam. Les forces spéciales, militaires et policières du régime sioniste ont attaqué, avec leur brutalité habituelle, des manifestants résolus à affirmer vigoureusement une nouvelle fois leur détermination à vivre libres et dignes sur la terre de leurs ancêtres.

27 septembre 2013 : les Palestiniens debout contre l'occupation au nom d'Al-Quds, la capitale palestinienne

Après les prières de midi, les habitants d'Al-Quds occupée se sont rassemblés à la Porte de Damas (Bab al-Amoud), une des entrées dans la Vieille Ville. Les manifestants ont brandi le drapeau palestinien et ont exigé que cessent les violations israélienne contre al-Aqsa, une ligne rouge à ne pas franchir.

Les forces de l'occupation israélienne ont encerclé les protestataires avant de fondre sur eux pour tenter de les empêcher de se rendre dans la rue Sultan Suleiman. Les forces spéciales en civil ont arrêté plusieurs jeunes gens pendant que les soldats matraquaient les personnes présentes et tiraient des grenades lacrymogènes et assourdissantes. Plusieurs manifestants, asphyxiés par les gaz et souffrant d'ecchymoses ont été traités sur les lieux. Des affrontements ont également éclaté dans le secteur de Bab al-Asbat, Bab Hata et rue Al-Wad. 7 Palestiniens ont été arrêtés :

Mohammad Salim (31 ans)
Essam Hassan Yousef (20 ans)
Firas Karkour (17 ans)
Mohammed Karkour (16 ans)
Zia Hassan Yousef (24 ans)
Mohammed Samman (18 ans)
Ismail Shweiki (25 ans)

Al-Khalil/Hébron

La ville est en ébullition depuis plusieurs jours contre la répression féroce des commandos israéliens et l'arrogance criminelle des colons sionistes. Ce vendredi, comme les jours précédents, les jeunes Palestiniens ont affronté l'armée d'occupation au centre-ville ainsi que dans le camp de réfugiés, à l'est de la ville. C'est à coup de balles caoutchouc-acier, de gaz lacrymogènes et de grenades incapacitantes que les soldats de l'occupation ont pourchassé les manifestants dans les ruelles de la Vieille ville d'Al-Khalil, faisant de nombreux blessés, dont au moins un enfant de 6 ans, Musab Al-Srahneh, qui a été touché à l’œil par une grenade et a été transporté à l'hôpital, Mohammed (20 ans), blessé au cou et au dos ; Mohammed, blessé à la tête ; Mohammed Jabari, blessé à la tête par une balle caoutchouc-aier et un jeune homme non identifié blessé à balle réelle dans le secteur de la rue Shalaldeh.

Photo
Dans les ruelles d'al-Khalil (d'autres photos sur WAFA)


Shadi Sidr, bénévole du groupe Youth Against Settlements (YAS) a été tabassé par l'armée alors qu'ils filmaient les attaques de l'occupant. Il a du être emmené à l'hôpital.

Beaucoup de résidents ont suffoqué sous les gaz lacrymogènes tirés par les envahisseurs sionistes.

La férocité des actions de l'armée d'occupation et l'utilisation de balles réelles contre des manifestants non armés suggère que l'armée voulait tuer.

Bethléem

Des affrontements ont eu lieu dans le quartier Moftah, à l'entrée est du camp de réfugiés d'Aïda, les soldats israéliens tirant des grenades lacrymogènes qui ont blessé plusieurs manifestants. Des témoins ont rapporté que l'armée d'occupation a jeté des grenades lacrymogènes directement à l'intérieur des maisons et a tenté d'occuper le centre du camp. Mais la résistance des habitants a réussi à empêcher l'invasion.

A Bil'lin (près de Ramallah), le photographe-journaliste Hamzeh Bornat a été blessé.

A Ofer (près de Ramallah), cinq manifestants blessés par des balles caoutchouc-acier alors qu'ils protestaient devant la prison Ofer (photo WAFA ci-dessous), où Israël détient de nombreux Palestiniens dont l'unique crime est de résister contre l'occupation de leur pays.

Photo

A Azzun (près de Qalqilya), 3 habitants du village ont été blessés dans des affrontements qui ont commencé dès la veille au soir près de la grille nord du village [Azzun, au sud de Qalqilia, est totalement clôturé par le mur-grille, ndr]. Ahmed Yousef Salameh (20 ans), a été blessé par une balle caoutchouc-acier ; Ahmed Salama a été lui aussi blessé à la tête par une balle caoutchouc-acier et détenu par les commandos israéliens pendant un long laps de temps avant de pouvoir être évacué en ambulance par les secouristes palestiniens, qui l'ont emmené à l'hôpital Darwish Nazzal. Des témoins ont informé que d'autres Palestiniens ont été blessés par l'armée, qui a bouclé les portes dans la clôture pour empêcher les habitants d'entrer ou de sortir.

A Beut Furik (près de Naplouse), l'armée a arrêté Mohammed Bassam et Haj Mohammed pendant des clashes avec les soldats de l'occupation près de la colonie illégale d'Itamar.

Photo
A Ni'lin (d'autres photos sur Wafa.ps)

Photo
Checkpoint Huwwara, Naplouse


D'autres photos ici.

Source : SFP

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Résistances

Même auteur

Solidarity Movement for a Free Palestine

Même date

28 septembre 2013