Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2824 fois

Qalqilia -

3 blessés et 8 arrestations pendant la manifestation à Kafr Qaddum (vidéo)

Par

Témoignages de Marshall Pinkerton et Alma Reventos, militants ISM (leurs noms ont été changés).

Vendredi 17 août, 5 personnes ont été blessées et 8 ont été arrêtées à Kafr Qaddum. Les soldats de l'occupation israélienne ont tiré des grenades lacrymogènes, des balles caoutchouc-acier sur les manifestants, les ont tabassés à coups de matraques. La manifestation de cette semaine marque une première, puisque le village a été encerclé et envahi par plus d'une centaine de soldats en armes. Parmi les blessés, deux personnes, dont un journaliste, ont eu le bras cassé dans la brutalité de leur arrestation, et une passante de 60 ans a dû être traitée pour une asphyxie aux gaz.

3 blessés et 8 arrestations pendant la manifestation à Kafr Qaddum (vidéo)

Ceux qui venaient à Kafr Qaddum de l'extérieur ont dû contourner des checkpoints volants postés le long des routes principales qui mènent au village. "Il y avait quelque chose d'étrange ce matin," dit Murad Shtayi, représentant du Comité de coordination de la lutte populaire à Kafr Qaddum. Avant le début de la manifestation, vers 11h30, Stayi et plusieurs autres villageois ont appris que 14 soldats s'étaient cachés dans des maisons en construction, à l'est du village, où les manifestations se rassemblent. "Nous avons crié sur les soldats jusqu'à ce qu'ils partent."

La manifestation commence habituellement à 13h15, les manifestants descendant vers la route qui mène à Naplouse. Un bulldozer était posté sur la route, avec plus de 30 policiers des frontières, policiers et soldats installés au nord du village, sur une colline. 15 minutes après, les soldats sont descendus sur le village par le nord, tirant des grenades lacrymogènes et des balles caoutchouc-acier. D'autres soldats ont commencé à remonter la vallée par le sud, suivis de plusieurs jeeps et du bulldozer à l'est. "Les manifestants se sont repliés sur le village pour se mettre à l'abri des balles et des grenades que l'armée tirait à courte distance, moins de 10 mètres," raconte Alma Reventos, militante d'ISM. Des témoins ont dit à Shtayi que des soldats sont entrés dans le village, à la recherche des manifestants, en tirant en l'air à balles réelles.

Photo

Deux Palestiniens ont été arrêtés, Qassam Aahi, 17 ans, et Abdallah Awni. Les forces de l'occupation ont également arrêté 6 journalistes palestiniens : Jaafar Shtayi (Associated Free Press), Nidal Shtayi (Chinese Press), Faris Faris (Palestine Today), Bakir Abd al-Haq (TV Nablus), Odai Qudoomi (B’tselem), et Noah Qudoomi (Alfajir Tulkarem). Deux d'entre eux ont été matraqués pendant l'arrestation, et Jaafar Shtayi a une fracture au bras. Ils ont tous été libérés quelques heures, sous la menace d'une prochaine arrestation s'ils tentaient de couvrir à nouveau les manifestations à Kafr Qaddum.

En plus des arrestations, 2 Palestiniens ont été tabassés et une femme de 60 ans s'est évanouie dans les nuages de lacrymogènes tirés par la police des frontières à l'intérieur du village.

Rani Suliman Ali, 30 ans, a eu le bras cassé et les soldats au checkpoint volant, à l'extérieur du village, l'ont retenu un long moment alors qu'il allait se faire soigner. Mohannad Shtaiw a été blessé au dos à coups de matraque et a été transporté à l'hôpital de Qalqilia.

Les soldats ont fini par quitter le village, avec les manifestants arrêtés, vers 15h30.

La manifestation hebdomadaire à Kafr Qaddum proteste contre la fermeture de la route principale qui relie le village à Naplouse, qui passe le long de la colonie illégale Kedumim. En conséquence, le trajet pour Naplouse a été allongé de 15 à 40 minutes, ce qui pose de nombreux problèmes aux résidents qui vont tous les jours à Naplouse pour travailler, pour leurs études, ou pour des soins.

Kafr Qaddum a également perdu 40 hectares de terre volée par les 5 colonies israéliennes illégales qui encerclent le village. Les agriculteurs qui veulent aller travailler leurs terres sont menacés, attaqués et arrêtés. Certaines terres ont été déclarées "zones militaires fermées" et les colons les incendient régulièrement.

Cette manifestation faisait suite à deux semaines de raids nocturnes de l'occupation, au cours desquels plusieurs jeunes du village ont été arrêtés.






Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM

Même date

19 août 2012